Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Saint Paul et l'homosexualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 44
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   23.09.07 0:07

Citation :
Ne prenez pas Paul pour Dieu, il n'en est que le maladroit porte-parole

Mais si Paul aurait dit se que souhaite entendre ou lire les gay contemporain ?

Là, il aurait été plus crédible pour le coups dans la tête de certains ( gay ) bien sûr ... .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
fab_smart



Nombre de messages : 48
Age : 58
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   10.08.07 0:01

"Les textes de Paul peuvent nourrir le mouvement de libération des gais et lesbiennes" ???
D'abord je vois pas de quoi se libérer... Euh vous étiez là au début du mouvement sans doute, les GLH (groupes de libération homosexuels ? Smile
Mouais, Paul, à part 1 Corinthiens 13, je vois pas bien en quoi il est libérateur, mais dans ce texte, il l'est réellement pour l'humanité entière, pas pour les homosexuels (c'est pas son combat, je vous jure)...
"para phusis", ça veut dire quoi, ça rappelle phymosis ... c'est plutôt rigolo mais je pressens quelque chose de plus sérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fabsmart18e.citegay.org
patrick_mtl



Nombre de messages : 68
Age : 41
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   09.08.07 20:12

Citation :
Ne prenez pas Paul pour Dieu, il n'en est que le maladroit porte-parole

C'est mon avis également.

Je voulais montrer (et non démontrer) que saint Paul ne parle pas de l'homosexualité dans ses écrits. Est-ce à dire que les textes pauliniens ne peuvent pas fonder une réflexion sur une éthique gaie de l'homosexualité? Au contraire, comme je le montre - en m'appuyant sur le concept de "para phusis" - les textes de Paul peuvent nourrir le mouvement de libération des gais et lesbiennes.

a+

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fab_smart



Nombre de messages : 48
Age : 58
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   09.08.07 0:57

Mais moi aussi je parle en tant que chrétien de l'Eglise catholique, d'ailleurs et je dis que l'étude des textes ne consiste pas à tout avaler comme un gros tas de spaghetti entremêlé.
Les condamnations de saint Paul ("pareillement les hommes, délaissant l’usage naturel de la femme, ont brûlé de désir les uns pour les autres pénétrant l’infamie d’homme à homme ”(Romains 1,26-27)) sont d'époque, c'est tout. On ne peut pas s'attendre à ce que ce gars-là prône l'ouverture de lieux de rencontre pédés : il prêche, il dit la morale. Il n'y a pas lieu de s'offusquer. Ne prenez pas Paul pour Dieu, il n'en est que le maladroit porte-parole. Et pas plus. Parfois excellent, parfois très en phase avec son époque (donc faut pas s'attacher à tout ce qu'il écrit). Le caractère sacré de ces textes vaut ce qu'il vaut. Il ne l'aurait certainement pas réclamé de son vivant, disant qu'il a fait de son mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fabsmart18e.citegay.org
patrick_mtl



Nombre de messages : 68
Age : 41
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   08.08.07 21:25

Citation :
Faut arrêter avec l'étude systématique d'extraits !!

Je ne partage pas cette avis.

La Bible est, pour moi, Parole de Dieu en tant que les auteurs qui ont écrit "une parole sur Dieu" laisse passer quelque chose de Dieu lui-même (la révélation).

Évidemment, puisque "Dieu est Dieu" il est radicalement différent de nous et notre langage n'est jamais à la hauteur de Dieu. Cependant, Dieu peut - par sa grâce - se dire à ceux qui le recherche. Saint Paul nous révèle Dieu parce que Dieu lui a fait la grâce de se dire à travers lui.

Nous ne devons jamais oublié que la compréhension de Paul est limité à cause de son "background" spirituel et culturel. D'où l'importance de l'étude systématique. La Bible n'appartient pas uniquement aux fondamentalistes!

Dernier point, tout discours théologique (sur Dieu... l'étude biblique est un domaine de la théologie) ne peut être réalisé - selon le théologien Karl Barth - qu'en Église. Cela signifie que le discours théologique n'a de sens uniquement pour les chrétiens (ceux qui tentent de vivre sous du l'inspiration du Christ). Hors, il se trouve qu'en tant que chrétien nous nous sentons souvent emprisonné dans notre tradition. Il ne s'agit pas de la mettre de côté mais de renouveler notre regard dessus. Dans ce contexte, mon étude systématique des textes de Paul se veut un discours chrétien à des chrétiens qui se sentent "mal à l'aise" avec la Bible... mais qui soutiennent toujours l'autorité des Écritures Saintes.

a+

Patrick.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   08.08.07 11:11

Patrick,
Merci de ces réflexions
Personnellement j'ai toujours lié le "contre-nature" avec la théorie médicale de Galien en cours à l'époque qui parle de "naturel", "non-naturel" et "contre-nature". Cela se rapproche de tes propos sur l'habituel et soulève la question de la compréhension aujourd'hui de ces vieux textes sur lesquels on a vite fait de plaquer nos schémas et notre compréhension contemporaine ou la nature c'est ce que la biologie et la physique nous enseigne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
fab_smart



Nombre de messages : 48
Age : 58
Date d'inscription : 08/08/2007

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   08.08.07 1:13

Faut arrêter avec l'étude systématique d'extraits !! Paul a écrit des trucs bien, mais aussi pas mal de conneries... Cette histoire de cheveux courts par exemple, et d'autres passage sur la façon de se vêtir des femmes, sont des non-sens aujourd'hui.
La seule phrase : “La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter les cheveux longs”." Un seul commentaire : MDR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.fabsmart18e.citegay.org
patrick_mtl



Nombre de messages : 68
Age : 41
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   03.08.07 14:58

A retenir:

Il est probable que Paul n’avait pas connaissance de situation où des personnes d’orientation homosexuelle vivaient une relation d’amour dans le respect et la fidélité l’une pour l’autre. Cependant, ce qui est clair, pour nous, c’est que la question qui nous intéresse n’est nullement abordée directement par lui. Est-ce affirmer que Paul ne peut guère nous aider dans le développement d’une réflexion sur une éthique gaie de l’homosexualité ? (1)

a+

Patrick

(1) 1 “J’emploie délibérément ici le terme gai - plutôt qu’homosexuel - pour signifier que cette réflexion doit absolument être portée, imprégnée par le quart de siècle d’histoire du mouvement de libération gai, qui a fait sortir l’homosexualité du placard du péché, de la maladie ou de la tare sociale, et l’a revendiquée comme UNE possibilité décente et légitime d’être humain, parmi d’autres. G. Ménard ” Des éthiques pour penser l’homosexualité: questions de théories et de méthodes “, Université de Montréal, Faculté de théologie, novembre 1996, dans Nouveau regard sur l’homosexualité. Questions d’éthique, sous la direction de Guy Lapointe et Réjean Bisaillon, Montréal, Fides, 1997, 83-97.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick_mtl



Nombre de messages : 68
Age : 41
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Saint Paul et l'homosexualité   03.08.07 14:57

Romains 1, 26-27

Dès le premier verset, de l’extrait qui nous intéresse, nous retrouvons le mot “nature”. Il est la traduction du mot grec “phusis” qui signifie “une disposition naturelle d’une chose ou d’une personne”. On retrouve le même mot dans I Corinthiens 11,14 :

Citation :
“La nature elle-même ne vous enseigne-t-elle pas que c’est une honte pour l’homme de porter les cheveux longs”.

Il n’est pas question de loi naturelle, elle sera développer près d’un millénaire après la mort de Paul. Faire la lecture de se passage à partir du principe de la loi naturelle est un anachronisme à éviter. Le mot nature est utilisé pour désigner quelque chose d’habituelle ou d’ordinaire. Habituellement, l’homme porte les cheveux courts et ordinairement, la femme est pour l’usage de l’homme !

Le mot “contre” de l’expression “contre-nature” est clairement une mauvaise traduction. En grec c’est le mot “kata” qui a le sens du mot français “contre”. Dans l’expression “contre-nature” nous ne sommes pas en présence du terme grec “kata” mais du mot “para”. Ce dernier à le sens de “en dehors de”. L’expression correctement traduite est : “en dehors de ce qui est habituel ou ordinaire”. Paul nous dit que d’avoir des rapports sexuels avec un partenaire du même sexe c’est quelque chose qui est en dehors de ce qui est habituel ou ordinaire. Il réfère, ainsi, aux normes établis par la société. Même aujourd’hui, nous pouvons maintenir cette observation.

La question qui se pose maintenant est : est-ce que Paul énonce un jugement moral contre des actes entre des personnes de même sexe ? La réponse se situe en Romain 11,23-24 :

Citation :
“Et eux, s’ils ne demeurent pas dans l’incrédulité, ils seront greffés : Dieu est assez puissant pour les greffer à nouveau. En effet, si toi tu as été retrancher de l’olivier sauvage auquel tu appartenais par nature, et greffé, contre nature, sur un olivier franc, combien plus eux, les branches naturelles, seront-ils greffés sur leur propre olivier !”

Nous voyons, ainsi, qu’un acte ne peut jamais être moralement mauvais par le simple fait qu’il se situe en dehors de ce qui est habituel ou ordinaire. Il s’agit là, de la manière d’agir de Dieu lui-même. Par contre, qu’un acte soit habituel ou pas ne nous dit rien de son acceptation par la société. Même Dieu, a réussi, à scandaliser par sa façon d’agir dans l’histoire humaine. Paul condamne certaines pratiques parce qu’elles ne sont pas habituelles, mais il n’affirme jamais qu’il s’agit d’actes immoraux. Il demande ainsi de respecter un minimum de convention sociale. Conventions qu’il emprunte à sa propre culture juive.

Paul nous enseigne qu’il nous faut s’abstenir non seulement d’actes réellement mauvais mais que nous sommes appelés à respecter certaines conventions sociales. N’oublions pas que nous sommes au cœur d’une polémique entre juif et non-juif. La loi juive, marquée par le dualisme du pur et de l’impur était remise en question. Certains principes alimentaires et la circoncision étaient des points de tensions important. L’expression “para-phusis” s’applique aussi à toute activité sexuelle inhabituelle et marqué d’impureté tel que les relations pendant les menstruations. Cependant, Paul, affirme :

Citation :
“Je le sais, j’en suis certain dans le Seigneur Jésus, rien n’est impur en soi, mais seulement pour celui qui estime un aliment impur ; en ce cas il l’est pour lui.” (Romains 14,14)

a+

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
patrick_mtl



Nombre de messages : 68
Age : 41
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Saint Paul et l'homosexualité   03.08.07 14:55

Étude de Paul

En faisant la lecture des épîtres de Paul nous trouvons trois passages où l’homosexualité semble être l’objet d’une condamnation.

Le premier passage est le suivant :

Citation :
“Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront pas du Royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas ! Ni impudiques, ni idolâtres, ni adultères, ni dépravés, ni gens de moeurs infâmes, ni voleurs, ni cupides, pas plus qu’ivrognes, insulteurs ou rapaces, n’hériteront du Royaume de Dieu.” (I Corinthiens 6,9-10)

À première vue, il semble difficile de faire un lien entre ce passage et l’homosexualité. Pourtant, le mot “dépravés” est souvent interprété comme désignant les personnes ayant des relations sexuelles avec des personnes de même sexe. Le mot grec est “malakos” qui signifie littéralement “malade”. Dans les écrits patristiques, il a le sens de : faible, délicat, débauché. Ah ! Les préjugés ! Assumer que ce mot s’adresse d’une façon spécifique aux homosexuels est entièrement sans fondement. Il n’est jamais utilisé en grec pour désigner les homosexuels ou pour faire référence à des actes d’homosexualité. Dans les écrits contemporains des épîtres de Paul, se terme est souvent utilisé en référence à des actes ou des personnes hétérosexuelles. La tradition Catholique comme celle de la Réforme a appliqué ce mot à la masturbation jusqu’au vingtième siècle. Ce ne sont pas de nouvelles données textuelles qui sont venues modifier l’interprétation mais un changement dans les mœurs. Ainsi on a transféré une condamnation sur un autre groupe afin de s’éviter en tant que théologien ou traducteur d’être troublé.

Passons au second passage :

Citation :
“Certes, nous le savons, la Loi est bonne, si on en fait un usage légitime, en sachant bien qu’elle n’a pas été instituée pour le juste, mais pour les insoumis et les rebelles, […] les impudiques, les homosexuels, les trafiquants d’hommes, les menteurs, les parjures, et pour tout ce qui s’oppose à la saine doctrine” (I Timothée 1,8-10)

L’erreur de traduction est encore plus grossière. Le mot grec traduit par homosexuel est ” arsenokoitai “. Pour Paul et ses contemporains le mot signifie “les prostitués mâles”. La confusion dans la traduction c’est développée à partir du quatrième siècle où l’on c’est mis à appliquer différents mots à l’homosexualité pour la désapprouver.

Il ne nous reste qu’un passage :

Citation :
“Aussi Dieu les a-t-il livrés à des passions avilissantes : car leurs femmes ont échangé les rapports naturels pour des rapports contre nature ; pareillement les hommes, délaissant l’usage naturel de la femme, ont brûlé de désir les uns pour les autres pénétrant l’infamie d’homme à homme et recevant en leurs personnes l’inévitable salaire de leur égarement”(Romains 1,26-27)

Pour bien saisir ce passage, il nous faut le remettre dans son contexte. Au verset 18, Paul affirme :

Citation :
“En effet, la colère de Dieu se révèle du haut du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui tiennent la vérité captive dans l’injustice”.

Le lecteur peut s’étonner qu’après avoir présenté l’Évangile comme étant une force du salut, Paul, sans transition, traite de la colère de Dieu. En fait, les verset 18 à 32 constituent une section centrale dans l’argumentation de Paul. Deux groupes s’opposent les juifs et les non-juifs. Dans la lettre aux Romains, Paul montre d’abord les actions mauvaises des non-juifs en s’appuyant sur la loi juive. Ensuite il s’adresse au juif pour leur indiquer qu’ils ne sont pas sans péché (2, 1; 17) après quoi il change de perspective pour se mettre du côté des non-juifs (9, 3) et finalement Paul insiste sur le fait que les gentils ont à respecter les juifs (11, 13). La condamnation d’acte sexuel entre personnes de même sexe n’est pas un argument théologique mais un exemple d’action prohibée. On peut voir qu’il s’agit d’une activité qui a peu d’importance puisqu’elle ne se retrouve pas dans la liste des péchés qui suit aux versets 29 à 31. Cependant, nous nous trouvons devant un passage qui ne peut pas être balayé aussi facilement que les deux précédents.

a+

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Saint Paul et l'homosexualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 2 juin dernier, lors des exercices de simulation d’un accident nucléaire à Cadarache
» Accident des rampes de Saint-Paul (ile de la reunion)
» Douarnenez - Temps Fête 2012
» Grêve des Samedis sur Saussan, Murviel les Montpellier, Saint-Paul-et-Valmane, Vailhauqués, Montarnaud, Cournonterral, Cournonsec, St Georges d’Orques, Juvignac
» SAINT MICHEL 2007 programe + PHOTOS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: