Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 L'affaire Claude Geffré o.p.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patrick_mtl



Nombre de messages : 68
Age : 40
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: L'affaire Claude Geffré o.p.   27.08.07 21:33

Salut!

Claude Geffré o.p. (dominicain) est un théologien catholique très apprécié par ses pairs et par l'Ordre des dominicains dont il relève. Voilà le Vatican n'aime pas ses propos et le condamne... sans demander l'avis du maître de l'ordre dominicain qui n'y comprend rien!

Citation :
Claude Geffré a développé une théologie qui distingue «l’universalité du Mystère du Christ», nullement remise en cause, et «l’universalité du christianisme comme religion historique».

Cela veut dire:

Citation :
sans renoncer à la validité de la médiation du Christ pour toute l’humanité, il faudrait admettre l’idée d’une certaine relativité du christianisme historique tel qu’il existe et a existé, et accepter de le mettre à l’épreuve, notamment dans le dialogue avec d’autres cultures et religions.

Est-ce une idée hérétique?

Citation :
L’idée n’a rien en soi d’hérétique et s’inscrit dans le droit fil de Vatican II. Mais elle détonne par rapport au positionnement romain, et en particulier celui de Benoît XVI, qui, inquiet du risque «relativiste», n’a de cesse d’insister sur l’unicité de la Vérité, nécessairement portée hier et aujourd’hui par l’Église catholique, apostolique et romaine.

Voilà un exemple de violence du pape (à ne pas confondre avec le magistère).

Source:
http://www.culture-et-foi.com/critique/temoignage_chretien_claude_geffre.htm

Qu'est-ce qu'un magistère?

Une autorité compétente pour enseigner les fidèles sur la foi.

Qui possède cette autorité dans l'Église Catholique?

Saint Thomas d'Aquin distingue 2 magistères (ou autorités) compétentes:

- Celui des évêques
- Celui des théologiens

Jusqu'au XVe siècle, lorsqu'un désaccord intervenait entre les évêques et le pape... l'on tranchait en faveur des évêques. Par ailleurs, le pape intervenait peu dans les débats théologiques.

Par ailleurs, jusqu'à Grégoire XVI (1831-46) les papes n'ont écrit très peu de textes théologiques... qui sont du devoir du magistère des théologiens selon Saint Thomas.

Le rôle du pape n'était pas d'exercer une autorité mais de favoriser la communion entre les évêques qui eux exerçaient une forme du magistère. Les choses se sont dégradées au XIXe siècle lorsque magistère est devenu synonyme d'autorité ecclésiastique représentée par le pape.

Et la dernière parole au magistère des théologiens dont Grégory Baum est représentatif d'une portion non-négligeable d'entre-eux.

Citation :
La dissidence – une dissidence responsable – n’est pas un acte arbitraire ni un geste pour se libérer de l’exigence évangélique. Suivre l’enseignement du magistère, sans en être intimement convaincu, pose un problème éthique. Selon saint Thomas, lorsqu’on est de bonne foi, il faut toujours suivre sa propre conscience, même si cette dernière est erronée. Les catholiques non convaincus par l’enseignement officiel cherchent à former leur conscience par la lecture de l’Écriture, par le dialogue et par la prière. En considérant tous les penseurs dissidents qui ont préparé le concile Vatican II, j’en viens à penser que la dissidence peut être l’œuvre de l’Esprit saint.

Baum, Gregory, «La dissidence dans l’Église », Relations, septembre 2005 (703), p. 32-34.

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'affaire Claude Geffré o.p.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Famille de Clercy évoquée par Claude LESUEUR maire du Tilleul
» émission des maternelles sur les punitions avec Claude Halmos
» Claude Sauvage steward dans les 70's
» Claude Lévi-Strauss, un homme contre le désordre de la pensé
» Il y a trente ans, disparaissait Claude François

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: