Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 témoignage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eric

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 43
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: témoignage   09.05.06 8:36

Oui, bien sûr ! Mais dans la pratique, tout le monde ne pense pas cela ! A commencer par nos proches, souvent , notre entourage premier, que l'on a souvent peur de perdre en leur parlant de cela.

Bien sûr, Dieu nous acueille et ne regarde pas que ça, mais le poids de la société est tout autre. Et tout le monde n'arrive pas au premier abord à avoir ta distance. C'est un cheminement important à faire et pas quelquechose d'inné que tout le monde réalise immédiatement.

Quand un jeune a peur de perdre ses amis proche s'il parle de cela, c'est bien réel. A la fois ça ne le résume pas totalement mais c'est aussi une partie de lui qu'il peut avoir du mal à toujours occulter en permanence.

D'un côté, bien sûr ce n'est pas central non plus mais je crois qu'il ne faut pas non plus sous estimer les problèmes que ça soulève.

L'essentiel est que ça permette un vrai cheminement spirituel en vérité devant Dieu de la personne. Car nier les problèmes n'est pas forcément la réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jseb59



Nombre de messages : 6
Age : 44
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: point de vue   26.04.06 0:54

Pourquoi faut-il toujours que l'on mette l'homosexualité dans nos propos. Je comprends que c'est une donnée non négligeable, mais une personne hétérosexuelle, passera-t'elle son temps à déchiffrer les écritures, à prier, à animer un service, en pensant qu'elle est hétéro. Je ne pense pas que nous soyons déterminés seulement pas notre sexualité. Je pense aussi que cette détermination est intime et ne regarde que notre chambre à coucher. En d'autres termes je pense que si le Christ existe, il n'a pas les yeux fixés sur notre sexualité. Je ne sais pas ce que l'homosexualité a à voir avec l'économie du salut, cela fait parti d'un mystère supplémentaire, mais je ne pense pas qu'elle soit centrale dans le regard du Christ.

Aime et fais ce que veux disait me semble t'il Saint Augustin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://limportantestdesarracher.ublog.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: témoignage   25.04.06 15:01

Alléluia !
Il ya des forces de résurrection dans nos vies...
Merci, Guilluame, d'être venu donner de tes nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
gayanglican

avatar

Nombre de messages : 96
Age : 51
Date d'inscription : 17/12/2005

MessageSujet: Bravo !   24.04.06 22:19

Bravo, Guillaume, pour ce chemin de libération que tu commences. Tu as de la chance d'avoir eu un entourage qui te soutienne. Penses-y dans les moments difficiles. Que Dieu te garde, Jean-Marc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gayanglican.blogspot.com
Didyme

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 44
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: témoignage   28.01.06 10:41

Cher Guillaume,

Je suis heureux que tu ais pu faire ce pas de prendre un thérapeute. Comme tu le vois déjà, cela peut te permettre de t'unifier. Dans ce travail d'unification, les amis ont aussi une importance capitale. Ils nous permettent de dépasser les sentiments de honte et de culpabilité.

Amicalement,

Didyme (anciennement Nicolas).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.didyme.be/blog
Guillaume



Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 24/01/2006

MessageSujet: témoignage   28.01.06 2:29

Bonjour à tous et à toutes,

Je m’appelle Guillaume. J’avais déposé il y a quelques mois un message sur l’ancien forum de DUEC sur l’utilité d’aller voir un psy ou pas. J’y présentais d’abord mon « cas ».
Petit rappel. Plutôt doué pour les études, j’ai tout arrêté en décembre 2004 : depuis six mois déjà, je ne me sentais pas très bien. Il était sans doute temps pour moi de me confronter à mon homosexualité, que, sans ignorer, j’avais toujours voulu mettre sur le côté. Je savais que ce questionnement me ferait mal. J’ai passé jusqu’en juillet 2005 des temps très difficiles, avec des crises d’angoisses et de larmes très régulières.
Si je poste aujourd’hui ce message sur le nouveau forum de DUEC, c’est d’abord pour remercier tous ceux qui m’avaient gentiment répondu et tous ceux qui ont eu une pensée pour moi dans leurs prières. Je veux aussi donner un petit signe d’espérance aux jeunes ou moins jeunes, qui sont aujourd’hui dans la situation dans laquelle j’étais il y a quelques mois.
Je poursuis donc mon récit. Suivant les conseils que certains d’entre vous m’ont donnés, je suis aller voir un médecin. Cette démarche a été fructueuse. Elle m’a permis de reconsidérer plus globalement la situation, de mieux comprendre mon malaise et mon histoire. Les crises d’angoisses et de larmes se sont espacées peu à peu. Je suis tranquille depuis deux mois.
La fin de l’année 2005 et le début de l’année 2006 ont été marqué par quelques heureux évènements : une belle rencontre amicale, la reprise d’une petite activité rémunérée (avant une reprise d’études l’an prochain . . . j’espère) Et puis surtout j’ai réussi à parler à mes amies et surtout mes amis les plus proche, qui m’ont toujours soutenus dans ces mois difficiles. Chrétiens ou pas, tous ont eu une réaction formidable. J’avais si peur. Mais rien n’a changé dans leur attitude si fraternelle. L’un de mes amis a eu ce mot formidable : « Guillaume, tu nous fais un très beau cadeau . . . » La confiance que je leur ai manifesté, avec pourtant beaucoup de difficulté, les a beaucoup touché.
Faire confiance, c’est si difficile. A ses amis. A tous ceux que nous côtoyons dans notre vie, et paradoxalement les chrétiens. Je suis catéchiste en paroisse. Je n’ai pas la naïveté de penser que l’on m’aurait proposé de prendre en charge une équipe de KT si l’on savait. Mais j’ai gagné la sympathie de beaucoup de gens, gens qui me sont aussi sympathiques. Je crois qu’il faut avoir confiance en leur intelligence et en leur cœur. J’ose espérer que pour une majorité de ces gens, après réflexion, rien ne changerait.
Faire confiance à l’Eglise, c’est difficile aussi. La mère de « Poil de Carotte », le héros de Jules Renard, ne l’appelle jamais par son prénom, juste par son surnom qui le réduit à la couleur de ses cheveux. Parfois j’ai l’impression que pour l’Eglise je suis juste « Bande-Mal ». J’ai l’impression d’être enfermé dans une image préjugée et fausse. Et j’ai mal. Alors je pense à certains gestes, certains sourires, certaines paroles. Et je me dis que tout n’est peut-être pas si noir, même si tout n’est pas parfait.
Faire confiance au Seigneur. . . là aussi, ça peut être difficile. Il y a des moments de révoltes. Et pourtant, au fil des derniers mois que j’ai passés, pas toujours très agréable, ma foi s’est vivifiée. Je me dis pourtant parfois que si je n’étais pas chrétien, ça serait plus facile pour moi ; qu’il n’y a rien de raisonnable à être chrétien, catholique, et homo ; que c’est rechercher les problèmes . . . Mais je crois en Dieu, qui ne cesse de m’aimer.
Accepter son amour, accepter la confiance qu’Il met en moi, dépasser ma peur de mal faire, de ne pas être digne de Lui, voilà qui est plus difficile . . .
J’ai encore du chemin à faire . . .
Quoiqu’il en soit, je remercie Dieu de m’avoir aidé à dépasser mes peurs, d’avoir mis sur mon chemin des personnes formidables qui m’ont soutenu dans ces temps difficiles. Je prie pour eux, pour ma famille pour qui ça n’est pas facile. Et je vous associe tous à ma prière, pour que tous nous connaissions la sérénité et le bonheur, quels que soient les chemins que nous prenions.

Guillaume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
témoignage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Déterminés à rendre pleinement témoignage
» Le témoignage d'une femme de 108 ans... La voix de la sagesse... Une grande leçon de vie...
» Témoignage sur l'EFT pour les attaques de panique
» Journaliste recherche témoignage
» Témoignage d'une ex phobique sociale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: