Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 44
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   17.10.07 7:19

Yves,


malgré toutes tes bonnes intentions, pense tu réellement que l'Eglise va faire marche arrière VOIR marche " avant " sur l'homosexualité ?

J'espère qu'un jour une ouverture plus grande nous sera faite, mais bon je ne me sens pas uniquement qu'homo mais aussi chrétien, mais un chrétien qui souffre de cet état doublé d'une sorte de " rejet " de mon Eglise.

En disant cela, je ne souhaite pas être la victime de "dame nature" qui ne m'a pas gâté en me donnant cette tendance, ni à mettre la faute sur quiconque, mais bon, j'espère que ce péché sera rétrogradé, d'un péché mortel vers un péché véniel, là au moins, plus besoin de confession très souvent avant la Messe, mais une simple prière de "regret" avant la Sainte Communion.

Un Pharisien...

PS :


A quel genre d'ouverture pense tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   13.10.07 14:30

Je pense effectivement que l'Eglise vaticanesque serait bien inspirée, avant d'écrire ce genre de textes (nécessaires), de s'adresser à des associations telles que la nôtre, qui connaissent "le terrain" . Mais aussi dans bien d'autres domaines que l'homosexualité.

De notre côté nous sommes prêts à toutes les rencontres possibles. Et si nous rencontrons effectivement quelques évêques (qui nous accueillent bien !), quelles retombées est-ce que ça a ? Mystère...

Si effectivement "nous sommes l'Eglise" nous aussi, qu'on nous donne la place qui nous revient !
Etre "la main dans le cambouis" nous donne des compétences, alors il faut que des rouages nouveaux se crèent pour que notre voix soit entendue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   13.10.07 10:20

oui, le grand écart c'est de voir l'église (et ses fidèles)
s'enfermer dans une foi spéculative, dans des certitudes
(face aussi à la crise de la culture ?) au lieu d'être présente
davantage sur le terrain de la solidarité :

sdf à tous les coins de rue
tiers monde...
souffrances psychologiques (et pas seulement chez les jeunes gays où le taux de suicide est élevé... et dont les discours pharisiens n'améliorent pas les choses)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   04.10.07 0:51

Bendebxl a écrit : De plus je ne mes sens pas derrière une ligne jaune... Cette expression est peu réductrice de ce que nous vivons.


Ben, oui, pour ce qui est de l'Instruction, je suis bien d'accord avec toi, c'est une catastrophe !
Je trouve que l'Eglise est bien mal inspirée quand elle pond des textes comme ça, ou quand elle est va chercher sa pensée chez Anatrella, ou encore lorsqu'elle parle de l'homosexualité comme dans le Résumé du Catéchisme... Vraiment, quelquefois,elle nous tend le fouet pour se faire battre ! J'espère qu'un jour elle fera amende homorable...

Mais j'aime la phrase que je citais, et j'y reconnais tout cet accueil que j'ai reçu chez la plupart des confesseurs et accompagnateurs que j'ai eu l'occasion de rencontrer. Quelques-uns ont été bornés, apeurés et parfois cruels, mais finalement c'est assez rare.

Quant à la fameuse ligne jaune dont parlait Glles dans son intervention (il citait le témoignage d'un jeune) , je suis aussi tout à fait d'accord avec toi. Pardon si je me suis mal exprimé : il s'agissait de dénoncer une telle conception. On dirait que pour certains il y a comme une ligne jaune, au delà de laquelle tout est péché, irrémédiablement, sans nuances, parce-que-la-morale-le-dit, et sans laisser de place à l'amour, à l'espérance et à une vie spirituelle au coeur de ce que nous vivons.

Rassure toi et rassure J. : je crois à la présence de Dieu dans l'amour de deux personnes, de même sexe ou non !


Dernière édition par le 13.10.07 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   02.10.07 18:04

Tu ne connais absolument rien à cette Église qui je te signale est reconnue officiellement par le COE dont elle est fondatrice, et qui proche de l'Église anglicane.
Les Églises vieilles-catholiques comptent parmi les promoteurs du conseil oecuménique des Églises et en font partie dès sa formation en 1948. Devant l'ampleur des tâches du conseil, l'Église vieille-catholique se voit obligée de faire un choix dans sa partici pation. Ainsi l'Église vieille-catholique s'est peu à peu ouverte à l'évangélisation et à la mission, elle soutient financièrement des missions anglicanes au Mozambique et en Afrique du Sud.
De plus, elle participe à l'aide aux pays en voie de développement.

Chez nous ne nomme pas prêtre et Évêque comme à la tombola...par contre dans l'Église romaine plus on est conservateur plus on à des chances d'accéder à l'Épiscopat et même peut-être devenir Pape.
Qui sais toi tu pourras même devenir grand inquisiteur comme tu aimes tellement faire la morale aux autres et les jugers, demande à Benoît il aura surement une place pour toi !!! jocolor jocolor jocolor geek geek geek
En outre, sache bien que je ne suis pas montré du doigt par l'Église catho pour la bonne raison que je n'ai plus rien avoir avec elle et qu'en plus si c'était le cas je me fout de ce que Rome pense, et ce d'autant plus que j'étais séminariste jusqu'au diaconat et c'est moi qui est claqué la porte de ce grand cirque romain.
Enfin, je suis hors milieu et je ne crie pas sur les toit que je suis gay, car cela n'a aucun intérêt !!!
Tu ne te sens pas exclu, tant mieux pour toi. affraid


Dernière édition par le 04.10.07 16:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 44
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   02.10.07 17:00

Parle pour toi mon cher Ermite, toi qui te sent montré du doigt et mis sur la touche par l'Eglise et ceci sens cesse. Pour ma part, je ne me sens pas discriminé.

'Église Vieille Catholique Union d'Utrecht. ????

Tu sera bientôt prêtre ou Évêque de cette église ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   02.10.07 11:03

Soyons franc Yves tu cites le Catéchisme "Un nombre non négligeable d'hommes et de femmes présentent des tendances homosexuelles foncières. Ils ne choisissent pas leur condition homosexuelle... ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse".

Franchement tu te sens accueilli avec respect, compassion et délicatesse par l'Église hiérarchie ? Bin tu es certainement le seul alors.
La base accueille ça oui et on peut compter sur des prêtres...mais pas tous.
Moi j'ai quitté l'Église Romaine non seulement pour cette raison mais aussi pour d'autres.
Aujourd'hui, j'ai trouvé une Église qui sait ce que c'est Accueillir et où ce n'est pas seulement une question de mots mais plutôt d'acte, cette Église, c'est l'Église Vieille Catholique Union d'Utrecht.
D'ailleurs on va bientôt ouvrir sur Liège une fraternité de base de cette Église.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   02.10.07 10:25

Yves, certes, dans le catéchisme, la différence est claire.
Mais dans l'instruction sur l'accès aux ordres des séminaristes homos, la distinction a totalement disparu !
Nous sommes dits incapables de relations justes avec les hommes et les femmes que nous rencontrons !
De plus je ne mes sens pas derrière une ligne jaune... Cette expression est peu réductrice de ce que nous vivons.
N'oublie pas qu'il n'y a de péché que pour celui, celle, qui dans la foi reconnaît un acte comme tel.
Aimer J.et vivre en couple avec lui n'est pas un péché.
De plus, nous reconnaissons au coeur de notre amour que c'est le Seigneur qui nous fait nous aimer...
Revenir en haut Aller en bas
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   02.10.07 1:34

Je crois que, lorsqu'on fait ce genre d'affirmation, il faut commencer par savoir ce qu'on met sous les mots et être extrêmement précis.

Selon toi, l'Eglise rejette les homosexuels ; ce que je lis, moi, dans le Catéchisme, c'est ceci :
"Un nombre non négligeable d'hommes et de femmes présentent des tendances homosexuelles foncières. Ils ne choisissent pas leur condition homosexuelle... ils doivent être accueillis avec respect, compassion et délicatesse".

C'est plutôt accueillant, au contraire.

Ce que l'Eglise récuse, ce sont les actes et non les personnes. C'est important d'être précis là-dessus.

Mais ceci dit, je suis d'accord avec toi, c'est un peu difficile à soutenir qu'on a droit à la condition et pas aux actes ! Surtout si il est bien précisé qu'on n'a pas le choix ! Là, il est certain que l'Eglise doit encore évoluer.

Evoluer, ce n'est pas se contredire, c'est plutôt affiner son discours, mieux tenir compte de la psychologie, de la liberté réelle, de la progression spirituelle de ceux qui vivent leur homosexualité.

Comme le disait Gilles à notre w.e. de Duec, il ne faut plus que le langage de l'Eglise se borne à montrer la ligne jaune à ne pas franchir, et au delà tout est mal, mais elle doit plutôt aider à vivre ceux qui vivent de l'autre côté de cette ligne jaune et y apporter la parole d'amour du Christ, une parole d'espérance, qui rejoint chacun dans SA réalité de vie à lui.

Cela réduirait peut-être ce grand écart quotidien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien   29.09.07 16:34

Traités de « pêcheurs » par le Vatican, ils n’en sont pas moins très pratiquants. Une étude du CNRS les fait sortir de l’ombre.

En matière de sexualité, les autorités chrétiennes n’ont jamais brillé par leur ouverture d’esprit. En son temps, Jean-Paul II prônait l’abstinence plutôt que le préservatif dans la lutte contre le SIDA. Son successeur, Benoît XVI, n’a pas changé la donne. Au contraire, ses récentes déclarations sur l’homosexualité ont rappelé que l’Eglise ne reconnaît pas tous ses fidèles. A ses yeux, un homo, fût-il chrétien pratiquant, n’en reste pas moins un vulgaire « pêcheur ». Mais les chrétiens homosexuels n’en ont cure : leur foi est plus forte que l’église !

Une sociologue du CNRS-Ehess, Martine Gross, a enquêté sur ce groupe discret dont on ne parle jamais. Il en ressort que, loin d’être distants avec l’Eglise, ces chrétiens sont au contraire très impliqués. Ils seraient ainsi 70 % à participer à la vie de leur paroisse, notamment en assistant à la messe, pour 26 % d’entre eux. D’autres assurent même des responsabilités au sein d’un mouvement associatif chrétien, d’un groupe de partage ou d’une chorale…

Il faut croire que les chrétiens homosexuels catholiques ou protestants sont des fidèles plutôt motivés !

Comment expliquer une telle implication dans une Eglise qui officiellement les rejette ?

L’explication livrée par l’enquête est un peu simpliste. Ils seraient un tiers à considérer que sur le thème de l’homosexualité, leur paroisse est « bienveillante ». Et les paroissiens réagiraient de manière « positive » en découvrant que l’un d’entre eux est gay ! Il n’est donc pas étonnant d’observer que la majorité de ces chrétiens a dévoilé « complètement » ou « partiellement » son homosexualité. Résultat : seuls 20 % des « cathos-homos » ont cessé de pratiquer en raison « des discours de l’Eglise ou de ses représentants ». Le clergé local aimerait donc « tous » ses fidèles ! Il semblerait ainsi bien plus ouvert que sa hiérarchie.

Il serait trop facile d’accepter cette vision pour le moins angélique. Car ces chiffres sont tout de même à prendre avec des pincettes. Vu les conditions d’échantillonnage et la technique de prospection, il faudrait revoir tout cela à la baisse. Seul 395 des 2000 « cathos-homos » interrogés ont répondu à l’enquête. Mais surtout, la longueur du questionnaire (250 questions) ne pouvait attirer que les plus impliqués ! 70 % des réponses proviennent des deux associations chrétiennes homosexuelles « David et Jonathan » et « Devenir un Christ ».

Toujours est-il que cette enquête a le mérite de révéler une certaine ouverture doctrinale de l’Eglise française. Ces dernières années, des voix, certes isolées, se sont élevées pour pester contre une hiérarchie catholique particulièrement conservatrice. L’abbé Pierre, le plus connu et le plus aimé des Français, l’a fait récemment. Dans Mon Dieu, pourquoi ?, son livre paru en 2005, il ose briser le tabou en manifestant son empathie à l’égard des couples homosexuels. Il admet leurs désirs de se marier, même s’il préfère l’alliance au mariage, et comprend leurs rêves d’adoption. Et oui, on peut avoir lu la Bible et affirmer que l’homosexualité n’est pas un péché ! Car certain affirment que l’homophobie chrétienne repose sur des fondements fragiles. La Bible n’aborde en effet jamais directement le thème. Elle en parle toujours au détour d’un texte, et pas toujours pour condamner. Comme ce psaume où David pleure son ami Jonathan : « Que de peine j’ai pour toi, Jonathan, mon frère !/ Je t’aimais tant !/ Ton amitié était pour moi une merveille plus belle que l’amour des femmes » (2 Samuel 1-26). Tout est une question de lecture…et d’envie d’en discuter !

Alors, compte tenu de l’ultra conservatisme du Vatican, à quand un débat franco-français au sein de notre Eglise ? Le Canada vient de le faire. L’Assemblée des Evêques Catholiques du Québec vient d’en accepter le principe suite à la publication d’une lettre dénonçant publiquement la position de l’Eglise sur l’homosexualité, signée par 19 prêtres québécois.

Espérons que cette enquête du CNRS puisse être le prélude d’un dialogue. Bien qu’elle soit quelque peu biaisée, elle a au moins le mérite de faire sortir de l’ombre ces fidèles pas comme les autres…


http://www.minorites.org/article.php?IDA=15215
Revenir en haut Aller en bas
 
Chrétien et homosexuel : le grand écart au quotidien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bourassa, Jeannette Chrétien,
» PRC : Parti Républicain Chrétien
» Cette vidéo démontre la haine islamiste envers les chrétiens !!!
» Énigme n°10 - Moule pour les croix chrétiennes et marteaux de Thor
» Liban : Elections présidentielles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: QUOI DE NEUF ?-
Sauter vers: