Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Faut-il mourir?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
FABRICE



Nombre de messages : 7
Age : 35
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Re: Faut-il mourir?   19.01.08 18:24

Merci chers amis de votre gentillesse. Haut les coeurs!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit poisson



Nombre de messages : 22
Age : 54
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: Faut-il mourir?   19.01.08 11:11

Fabrice,

Je lis ton message ce matin et je tiens tout d’abord à t’assurer de mon amitié. Par ton expérience, tu prends conscience de ton identité profonde et tu sais que le verbe « guérir » tel que tu l’as entendu dans un premier temps (vivre une hétérosexualité) ne s’applique pas.

Et dans ce contexte, tu te poses des questions sur comment vivre cette chasteté. L’an passé, l’Association a organisé un weekend sur ce sujet. Tu trouveras les textes sur le site. Ce qui m’a marqué dans ce weekend, c’est ce que nous avons à faire pour construire une harmonie entre notre corps, notre cœur et notre esprit. C’est ainsi que Dieu nous aime quand l’unité de notre être se tourne vers lui. Alors, nous pourrons faire nôtre cette parole qu’il nous adresse « Tu es mon fils bien aimé ; en toi, j’ai mis tout mon amour ».

Avec ce travail, le verbe « guérir » peut avoir un sens : mes blessures sont soignées, mon être vit… même si la cicatrice est toujours visible.

Tu diras peut-être que je m’éloigne des préceptes de l’Eglise. Je n’en suis pas sûr. On peut lire les consignes de l’Eglise en partant de notre situation particulière mais on peut aussi lire les bases générales.
Or que lit-on ? Dans les textes du Concile Vatican II que nous sommes des êtres libres et que chacun détient une part de vérité qui le conduit vers le Père… Cela sera repris dans d’autres textes. Notre obligation est-alors de ne pas faire n’importe quoi ! A ce titre, tu en soulignes l’exigence dans ton message.
A redécouvrir aussi les textes essentiels : l’Evangile en particulier et la Bible en général.
Et si tu te poses des questions de morale, le grand principe de l’Eglise est le suivant : « faire du bien, fais du bien »

Sois assuré de mon amitié et de ma prière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
michel



Nombre de messages : 14
Age : 72
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: Faut-il mourir?   18.01.08 19:29

Ne Crains rien Fabrice, tu n'es pas seul, je suis marié, père de famille et homosexuel, ce n'est pas facile à vivre tous les jours........grâce à la volonté et la prière on peut surmonter pas mal de chose. La vie que Dieu nous a donné vaut la peine d'être vécue, j'en suis certain, même si parfois le moral est au plus bas.
Je penserai beaucoup à toi.
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FABRICE



Nombre de messages : 7
Age : 35
Date d'inscription : 17/01/2008

MessageSujet: Faut-il mourir?   18.01.08 18:58

Bonjour Messieurs,

Je m'appelle Fabrice, j'ai 25ans. Je vivotte à Paris.

Je ne suis attiré que par les hommes. Je suis catholique. Comment survivre quand on est en permanence placé dans la situation d'un personnage de tragédie, déchiré entre ses désirs et sa foi? Les directeurs spi que j'ai renconté sont très durs. "Guérir cette maladie,ect..."
Mais je n'ai pas choisi d'aimer les hommes. Bien sûr j'ai croisé d'autres jeunes gens dans ma paroisse confrontés à cette torture. Certains sombrent dans la débauche la plus triste, d'autres se ratatinent comme des pruneaux secs dans la honte,la haine de soi et le désespoir.Ou trouvent des dérivatifs...alcool,boulimie....

Je vis dans une solitude atroce,j'ai souvent voulu mourir. Est-ce que Dieu aura pitié de moi? Est-ce normal de n'avoir pour seul espoir, à 25ans, qu'une boîte de somnifères? Ne serait-il pas plus chrétien de s'épanouir dans une relation monogame avec un gentil jeune homme catholique?

Comme vous je dois subir les petites phrases hypocrites deu genre "pas encore marié?" ect...

J'ai déjà reçu un paquet anonyme avec des bouquins du genre Nicholosi,Daniel Ange...je n'y ai trouvé aucun motif d'espoir.
Je n'ai aucune leçon à donner, étant moi même au bord du gouffre.Mais si par ce site je pouvais trouver quelque soutien dans ce cauchemar, ce serait déjà beaucoup.

J'ai cherché un temps le réconfort dans des sites ex-gay américains préconisant des approches du genre "reparative therapy"ect... sans effet. Je connais un responsable qui est marié, ect...et va en backroom de temps en temps. N'est-ce pas sordide?
Comment être chaste? Est-ce possible?

Même en essayant très fort, quand je croise un beau jeune homme, c'est inévitable.

Comment vivre? Ce n'est pas facile car je n'ai pas de famille, et je me sens condamné à languir dans une solitude abjecte. Est-ce vraiment ce que le Seigneur veut pour moi?

Je vous salue et prie pour vous tous.
Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Faut-il mourir?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Faut-il revoir le modèle d'intégration français ?
» comment leur expliquez-vous qu'il ne faut pas taper?
» Dormir sur le trottoir et y mourir de froid,"...SI JE SUIS ELU ..."
» les 100 films qu' il faut avoir vus dans sa vie...
» Faut-il obliger les détenus à travailler en prison?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TEMOIGNAGES-
Sauter vers: