Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Nous sommes des crapules qui défendons des crapules

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: gays ou pas gays les communautés peuvent s'associer ...   13.06.08 9:47

Je ne comprends pas bien pourquoi les communautés gays ou pas gays ne s'associeraient pas à des réflexions ou des micros projets... Il ne s'agit pas de s'enfermer dans des ghettos communautaires, mais justement plus les communautés échangent mieux elles se connaissent, plus il y a d'amour et de solidarité ?

Question

Ainsi, les paroisses chrétiennes (catholiques ou protestantes) pourraient être davantage des lieux d'échanges, de rencontres, de débats entre les communautés qui parfois s'affrontent : jeunes musulmans qui s'en prennent à des jeunes juifs ...

les questions, même si elles sont parfois présentées avec un peu de piquant, n'en demeurent pas moins des questions et non des réponses, je crois ? et n'est-ce pas important dans une société où ne cesse de sévir un populisme sucré ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   12.06.08 14:00

Je n'aime pas cette façon de juger les autres dans leur globalité et de décréter que ce que tu ne vois pas n'existe pas. J'estime de tels préjugés malhonnêtes.

L'engagement est avant tout un engagement personnel, et crois-moi, à Duec il y en a bien qui sont profondément engagés auprès des personnes sans papiers ou à la rue, mais sans qu'ils estiment nécessaires de le crier sur les toits et encore moins d'en faire une activité de cette pseudo "communauté gay chrétienne" (oh, ce communautarisme à tout crin !!!!).
Et pourtant, ils y consacrent temps, coeur et énergie.

Personnellement, je reconnais ne pas avoir le temps ni le charisme d'un tel engagement, mais si cela était, je ne choisirais certainement pas de le faire dans le cadre d'une "communauté gay chrétienne".

J'agirais personnellement, comme chrétien, et ma forme de sexualité n'aurait absolument rien à voir là dedans.
Ne mélangeons pas tout !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: à Ermite et Leveytan   12.06.08 8:28

la question des sans-papiers ne semble pas affecter la communauté gay-chrétienne ?
Peut-être conviendrait-il dire que certains sans papiers sont gays
et chrétiens pour que ça chemine ?? Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 58
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   02.06.08 0:45

magnifique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   22.05.08 15:02

Revenir en haut Aller en bas
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   22.05.08 12:30

petit coquin subversif, tu vas te faire tirer les oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   22.05.08 11:30

Désolé mais il est de mon devoir d'informer les gens de ce que ceratins personnes pensent de ceux qui défendent les sans papiers...La censure ce n'est pas pour moi, désolé !!!
Revenir en haut Aller en bas
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   22.05.08 9:38

dis-moi Ermite,
n'aurais-tu pas des sujets plus victoriens à nous proposer ?
du genre " Every thing is beautiful, the Lord have built them all " un peu de rigueur, tout de même ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   18.05.08 10:19

Bin oui, je crois que les gens ne compennent pas et d'ailleurs ne cherchent même pas à comprendre le pourquoi du comment de telles situations, au contraire on sort les préjugés au buldozer...
Revenir en haut Aller en bas
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   18.05.08 9:50

Mon cher Ermite,

la présence semble plus généreuse lorsqu'il s'agit de mettre de l'énergie pour chanter les chansonnettes religieuses avec trois accords de guitare (style TF1 productions ou Walt Disney) que pour réfléchir à ces problèmes humains, à ces mouvements de populations poussées par la misère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   15.05.08 11:37

Merci Pascal

Revenir en haut Aller en bas
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: difficile de répondre, lâche de ne pas répondre ?   15.05.08 11:35

oui, dès qu'on quitte le côté mystico-gnagnan de certains sites chrétiens on peut aller vers le véritable questionnement autour de nos valeurs fondamentales

merci de les redire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Nous sommes des crapules qui défendons des crapules   14.05.08 21:11

Associez-vous à ce texte surtout si vous faites partie comme moi des crapules qui soutiennent des crapules.

NOUS SOMMES DES CRAPULES QUI DEFENDONS DES CRAPULES

Certes, ce n’est pas de gaieté de cœur que nous avons recours à ce langage peu châtié, mais nous nous sentons tout à fait à notre place dans la confrérie des insultés inaugurée lors de la manifestation des sans-papiers, à Bruxelles, le 29 avril, alors qu’un avocat qui s’inquiétait du droit des étrangers s’est vu traité de crapule qui défend des crapules par un commissaire de police.
Ce serait un honneur, vraiment, d’y figurer.
Comme ce serait un privilège également, de faire partie de la liste noire établie par Brussels Airlines, aux côtés de Serge Ngajui Fosso, qui a mérité cette place après s’être insurgé contre l’expulsion violente d’un non-Belge (si l’on veut bien considérer qu’appliquer un coussin contre la figure d’un expulsé récalcitrant pour le refouler tranquillement n’est pas de la plus extrême douceur, merci).
A ce propos, Ebenizer Folefack Sontsa, l’expulsé récalcitrant, est mort depuis, dans le centre fermé où il avait été reconduit, en attendant qu’une prochaine tentative d’expulsion eût pu se faire sans crapule pour la perturber. Il s’est suicidé, dit l’Office des étrangers ; c’est à voir, disent ses proches et son avocat.
C’est curieux d’ailleurs, quand on y pense, qu’un sans-papiers puisse encore avoir des proches et un avocat, qui vont même jusqu’à discutailler sur sa façon de mourir. Est-ce normal? N’y aurait-il pas moyen de simplifier tout ça, de faire en sorte qu’un sans-papiers soit aussi un sans-proches et un sans-avocat, surtout quand il devient un sans-vie? Ce serait plus facile pour la police, pour l’Office des étrangers et pour Brussels Airlines, de vaquer à leurs petites affaires d’expulsion, d’étouffement et de maintien de l’ordre, sur la voie publique et dans les avions.
On ne le saurait pas.
En attendant, et ça se sait, des hommes, des femmes et des enfants sont traqués, arrêtés, envoyés dans des centres fermés, étouffés parfois, acculés au suicide, ou déclarés morts, chez nous, et non pas dans une quelconque république africaine qu’irait sermonner un ministre des Affaires étrangères féru des droits de l’homme (c’est juste un exemple). Mais les droits de l’homme sont à géographie variable, n’est-ce pas?
Et pour quelle raison sont-ils traités de la sorte? Parce qu’ils existent et parfois même tentent de vivre- nous avons beau nous creuser la tête, nous ne voyons pas d’autres raisons - et que cela dérange.
Ainsi faut-il constater, pour résumer, qu’un sans-papiers est un sans-rien, un sans-droit, un sous-humain qu’on peut jeter comme une chose quand elle n’est pas utile, à la seule différence que, contrairement à la chose, ce sans-gêne peut crier, et qu’il est donc nécessaire de recourir au coussin pour le faire taire, c’est un peu plus ennuyeux. Et il est évidemment crapuleux de sa part de revendiquer le droit d’exister et d’être traité en n’importe quel endroit de ce monde comme un être humain (un quoi ? demandent les non-crapules), avec respect et humanité.
Et alors, oui, il est tout aussi crapuleux de défendre ces crapules qui se targuent d’exister, crapuleux de se battre pour qu’ils soient… ce qu’ils sont en réalité, des êtres humains pareils à nous (pardon, des crapules), et crapuleux de le proclamer comme une évidence, haut et fort, que ce soit dans la rue, dans cette lettre, ou dans un avion de Brussels Airlines.
Ca fait un peu bête, dit comme ça, plat, trivial, genre vérité crapuleuse : un être humain égale un être humain, on va finir par se répéter…
Voilà pourquoi nous sommes, oui, décidément, des crapules (c’est-à-dire des citoyens ordinaires), fiers de l’être, mais honteux de la politique scandaleuse menée par notre Etat à l’égard des étrangers indésirables. Si vous aussi vous vous sentez un peu en colère, un peu écœuré, ou beaucoup, mais un peu seul, bienvenue au club des crapules, on ne sera jamais trop : en ce qui concerne notre qualité élémentaire que l’on appellera, pour faire vite, l’humanité (encore un gros mot c’est sûr), et qui constitue notre patrimoine commun, si si, y’a du boulot ; un boulot
crapuleux.


Si vous désirez cosigner ce texte, vous pouvez le trouver sur le site www.revuenouvelle.be
Revenir en haut Aller en bas
 
Nous sommes des crapules qui défendons des crapules
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sommes nous manipulés ?
» Débat : Sommes-nous égaux devant le bonheur? Croire rend-il heureux?
» Accident du travail : nous ne sommes pas couverts pour les soins
» Sur notre fiche de rétribution
» Les citations de Khalil Gibran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: