Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 L'homosexualité, un tremplin ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
ursule

avatar

Nombre de messages : 602
Age : 57
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   29.04.12 14:51

Pour moi , je ne crois pas que ma bisexualité ait été un tremplin pour quoi que ce soit, ni non plus un handicap ; je crois que je vis ma vie sexuelle au mieux de mes intérêts et au mieux des intérêts de la personne avec qui je partage cette vie sexuelle , hommes ou femmes ! je ne pense pas que la sexualité soit quelque chose qui se vive seul ; elle implique toujours un partage ! beaucoup d'hommes vivent leur sexualité de manière égocentrique et c'est bien dommage ! il faut un minimum de partage avec la personne aimée ; c'est là que peut intervenir le tremplin évoqué par Yves à propos de l'homosexualité : le partage d'amour ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
P'tit poisson



Nombre de messages : 22
Age : 54
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   06.01.08 13:02

Il n'est pas nécessaire de dépenser pour l'obtenir : l'encyclique est disponible sur internet.

En ce qui concerne le livre de Xavier Thévenot, de quel "nouveau" livre parles-tu ? Sachant qu'il est mort depuis plus de deux ans...

S'il s'agit du livre publié fin 2007, il s'agit de la reprise de son cours de morale.
J'y ai trouvé trois parties intéressantes :
- une sur la loi naturelle
- une annexe sur les "actes intrinséquement mauvais"
- une annexe sur la place de l'Ecriture en morale.


Mais, il s'agit d'un cours de morale. Il ne faut pas aller y chercher une spiritualité ; c'est un cours, certes ouvert, mais rien de plus : ni une encyclique, ni un traité spécifique, ni un art de vivre,...

Il peut éclairer tout cela, il peut éclairer notre prière... Notre devenir se lit sous le regard bienveillant du Père à l'ombre de la croix et au pied du tombeau ouvert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 44
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   06.01.08 12:45

Merci beaucoup pour cette info, je vais me procurer cette nouvelle encyclique et le livre que m'a conseillé un autre sur ce forum.

Mais le livre du père Thévenot est excellent je le conseille vraiment à tous.

Lien vers cette Encyclique :
http://www.vatican.va/holy_father/benedict_xvi/encyclicals/documents/hf_ben-xvi_enc_20071130_spe-salvi_fr.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
P'tit poisson



Nombre de messages : 22
Age : 54
Date d'inscription : 16/12/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   06.01.08 11:55

En réaction, je propose à Fred la méditation de la nouvelle encyclique de Benoît XVI sur l'Espérance et en particulier les paragraphes 46, 47 et 48. Ils sont à découvrir à la fin de l'encyclique.

Dieu n'a pas besoin de nos faiblesses pour se rapprocher de nous : par amour, il a offert son Fils, il a donné son Fils. Une fois pour toutes...
Je ne sais pas ce que tu as fêté à Noël, mais pour moi, j'ai célébré ce don dans la joie.

Et dans la parabole citée, ce n'est pas le fils qui doit être regardé, mais le Père qui attend sans impatience que son fils revienne. Comme le Père, aujourd'hui, attend notre cadeau : notre vie, bien plus belle que l'or, l'encens... bien plus belle que les cadeaux offert par les mages.

Mais le plus beau cadeau que nous pouvons lui adresser, est notre péché, ce qui nous sépare de lui,... Ce qui est impossible pour nous, est possible à Dieu : faire un noeud qui nous rapproche de Lui, nous donner en plénitude la sainteté que nous cherchons ici-bas.

En cette fête de l'Epiphanie, Dieu peut le faire. C'est notre Espérance de foi à une seule et unique condition : de lui faire un p'tit cadeau, celui de notre vie telle qu'elle est et non pas telle que nous la révons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   06.01.08 11:08

Assez !!!!
affraid
Revenir en haut Aller en bas
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 44
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   05.01.08 19:22

Père Thévenot Xavier

L'examen des mes statistique montre qu'1 homo kto sur 3 affirmes que" actuellement et globalement sa " condition " a contribué à le rapprocher de DIEU ".

Ceux pour qui la foi est jugée très importante sont 1 sur 2 (gay-kto) à faire leur cette conviction intérieure... .

De même, les homo, comme les autres chrétiens, recourent assez facilement aux processus psychologiques de déculpabilisation.

Attardons-nous à en d'écrire quelques-uns en illustrant à chaque fois par une réflexion ... pour mieux en faire ressortir les traits :

La compensation :
Le déplacement :
Le recours à une pseudo-nature :
La comparaison avec d'autres catégories de personnes :
La projection :
La conformité à la morale de l'anti-institution :

La régression perverse : l'homo kto, pour éviter de se heurter à la Parole " interdictrice " du Père ( DIEU ) régresse vers une situation perverse en cherchant tel ou tel prêtre " ouvert " investi comme le père " indulgent " de l'enfance. " Tel théologien m'a dit que je pouvais passer à l'acte ".

Père Thévenot Xavier

Mais l'essentiel pour ma propre " condition " de gay-kto est que DIEU ce serve de ma faiblesse pour que je me rapproche de LUI, il y a ici une double situation gay & kto, je m'attarde pas trop sur le péché qu'est ma tendance mais je regarde le rapprochement vers JESUS que j'ai " grâce " à ma "condition" ( V. Parabole du fils prodigue ).


Dernière édition par le 06.01.08 12:46, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
gerardoty



Nombre de messages : 3
Age : 43
Date d'inscription : 24/12/2007

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   03.01.08 16:04

l'épreuve de l'homosexualité peut être terriblement destructrice.
Par contre je crois que quand on la surmonte avec Dieu à ses cotés, on atteint un niveau d'amour,de tolérance marqué et déterminé par cette différence.
L'homosexualité nous confère une sensibilité autre, une façon de voir le monde avec tant de profondeur d'âme et de coeur (en tout cas c'est ce que je ressens).
Aussi bien qu'elle nous éloigne du dessein de DIeu , elle peut très bien nous en approcher.
Cet état est comme un "passeport" et quand il est valide il nous donne plein droit à l'expression de la GRACE DIVINE.Il nous permet de nous rapprocher de notre PERE.
Et en ce sens je pense que c'est un tremplin parmi d'autres qui nous ouvre les portes de l'AMOUR UNIVERSEL.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   18.12.06 16:03

Salut LevEtan

le Verbe nous permet de conjuguer
n'est-ce pas là la puissance du désir :
la conjugaison
qu'advienne le présent

?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   18.12.06 13:24

Salut pascal
Cela fait deux trois fois que tu cites cette parole de Dolto qui quelque part me gène un peu. Je reconnais volontiers avec toi que c'est l'incarnation de mon désir qui m,a fait cheminé - et encore en relisant je ne suis pas sûr, cela peut être que mon désir profond a été rencontré. Mais j'avoue ne pas comprendre ce que : " Dieu est la puissance du désir " veut dire.
scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   18.12.06 11:14

c'est l'incarnation de ton désir qui t'a donc alors fait cheminer

Dolto nous offre cette magnifique pensée : " Dieu est la puissance du désir "
c'est la puissance du désir qui permet d'accomplir des oeuvres ou de les interpréter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   17.12.06 23:49

Le titre de ce sujet me turlupine...

Pour moi ce n'est pas l'homosexualité en tant que telle qui fut un tremplin, c'est l'amour d'une personne bien particulière qui un jour a traversé ma vie et m'a mise en route...
Je veux dire que la découverte de mon homosexualité ne fut pas un sujet particulier de joie alors que cette amour m'a comme assuré d'un coup que la promesse biblique de vie était vraie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: de l'autre en soi   05.12.06 0:06

il y a une partie de l'autre en soi
et
une partie de soi en l'autre

j'aime beaucoup la définition de Dolto " Dieu est la puissance du désir "
le désir va et vient
cela ne signifie pas qu'il faut croire que tout fantasme soit fait pour être vécu : je crois qu'il y aurait peut-être alors dangerosité d'un ahurissant crescendo ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebujalf

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 41
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   04.12.06 23:31

J'avoue que cette question m'a souvent traversé l'esprit, face aux réactions
parfois violentes ou fuyante de mon entourage (amis surtout) face à la question de l'homosexualité).
Au bout d'un moment je me suis demandée si ces garçons n'avaient pas un pb avec leur propre sexualité (sans aller jusqu'à dire qu'ils ont peut-être aussi des attirances homo).
En tout cas cela m'a frappée bien souvent... d'autant plus que n'étant pas moi-même concernée, les personnes en face de moi, devraient être d'autant plus libres, n'ayant pas à craindre de me blesser.

J'ai remarqué aussi l'inverse : les personnes avec lesquelles je peux parler le plus librement possible des mes amis gays, de l'homosexualité en général, sans gêne ni fausse pudeur, sont ceux qui ont l'air d'être le plus épanouis dans leur vie de célibataire ou de couples.

C'est pourquoi, j'ai bien souvent (pt-être trop ?) bcp de compassion pour ces personnes agressives face à l'homosexualité, car je suis persuadée qu'elles sont dans un certain mal-être elles-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: " je suis ce que je est " dit Lacan   04.12.06 22:33

bonsoir Nebujalf

je veux dire par là

que le devenir peut être interrompu voire paralysé
par l'agressivité du regard (= la peur ?) de l'autre sur l'homosexuel que je suis


ne pourrions-nous entendre alors "je suis ce que je hais" dans le regard de cet autre ? cet autre, c'est qui, c'est quoi ? la famille, la société, mon collègue, mon prof... mon voisin, mon prêtre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebujalf

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 41
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   04.12.06 22:04

Bonsoir Pascal et bienvenue !
Tu peux corriger tes fautes de frappe grâce au bouton "éditer" en haut à droite de ton message Wink
Tiens, d'ailleurs, l'éditeur a un peu changé, non ?

Peux-tu expliquer ce que tu veux dire par cette phrase :

Citation :
l'entrave au devenir peut être la peur agressive
de l'autre qui peut contenir un désir analogue (refoulé) ? Axe auquel
on ne songe peut-être pas assez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   04.12.06 21:29

à celui qui le connait (avec un t bien sûr)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: cheminement avec ou sans tremplin ?   04.12.06 21:28

je ne sais pas,

j'aime à citer cette phrase de Rabbi Nahman de Braslav (talmudiste 1772-1811) " ne demande pas ton chemin à celui qui le connais, car tu ne pourras pas t'égarer"

qui connait le chemin ? oui, que l'obstacle devienne un tremplin !

l'entrave au devenir peut être la peur agressive de l'autre qui peut contenir un désir analogue (refoulé) ? Axe auquel on ne songe peut-être pas assez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: peut-on employer des gros mots sur ce forum?   04.12.06 0:17

Salut Yves,

Emploierais-tu le gros mots cyrulniquement à la mode de resilience? Comme ce à partir de quoi ta vie s'est (re)déployée.


Dernière édition par le 05.12.06 1:11, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   03.12.06 23:44

Je maintiens mon mot de tremplin, Goupil, parce que je veux mettre le doigt sur quelque chose de différent du cheminement. Ce n'est pas la même chose.

Je veux désigner l'origine du cheminement. C'est : qu'est-ce qui a fait que j'ai entrepris un cheminement à partir d'une situation qui pouvait sembler bloquée, sans issue ? Comment, au lieu de m'enfermer dans le désespoir, j'ai pu rebondir et me mettre en route ?
Est-ce que mon épreuve, ou ma réalité de vie, m'a poussé à aller plus loin, à m'enrichir, à me rapprocher du Seigneur, à m'approfondir ?
Et cela pas une seule fois, mais sans cesse.

Personnellement, l'homosexualité a été dans ma vie une forte épreuve, mais aussi un "plus", et je ne serais pas devenu qui je suis sans elle. Elle m'a servi de tremplin pour me provoquer à aller plus loin... Mais attention, en disant cela je n'ai encore rien dit : le "ressort du tremplin", c'est le Seigneur et sa grâce. Le tremplin n'est pas l'homosexualité en tant que telle, mais l'homosexualité vécue avec le Seigneur (autant que possible et avec bien des limites, hélas). Mais sans lui, je me serais fracassé le nez sur une planche rigide, sans réaction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupil

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 58
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   03.12.06 13:22

Au fond, je vous rejoins tout à fait.

Mais au mot tremplin, je préfère nettement celui de "cheminement" (vers Dieu) qu'a employé Eric et que nous avons repris ensuite.

PS : je ne connaissais pas ce site http://www.20six.fr/homocatho que tu nous indiques, Henri, il est très bien fait. Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
h de portzamparc

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 57
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: méga tremplin...   05.11.06 20:43

Sans hésiter, je dis que mon homosexualité est devenue un tremplin ; personnellement, il m'a permis de mieux me projeter dans les bras d'un Dieu accueillant devenu ainsi plus proche de moi.
Oui, je dis aussi que je suis devenu plus humain en me rapprochant de ce Dieu d'Amour depuis que je sais qu'Il m'aime avec mon homosexualité. Je crois même qu'Il se fiche complètement que je soie gay : Lui me désire simplement heureux, épanoui, tel que je suis, vrai dans ce que je vis avec et pour mon prochain.
Ce tremplin vers lequel Il a su me guider et par lequel, avec l'élan qui m'était nécessaire, j'ai pu prendre un peu de hauteur : je vis cela depuis que j'assume pleinement ma différence.
Devenir un, comme mes autres assoces dans lesquelles j'évolue m'ont permis de prendre cet envol.
Autrefois, mon tremplin était inopérant pour la bonne raison qu'une certaine Église me l'avait encombré, encombré comme mon esprit l'était de pensées erronées sur l'homosexualité. Cette Église-là m'abusait en me laissant croire, par ses silences ou ses maladresses, que l'homosexualité vécue comme une maladie nous empêcherait de rebondir… et de retomber sur nos pieds.
Que notre Église, en se montrant généreuse, accueillante, ouverte, moderne et définitivement accessible à toutes nos différences -comme déjà bon nombre de ses prêtres et pasteurs- qu'elle retire enfin toutes les chaîne et barrières disposées sur nos tremplins : et nous verrons bien comment et combien de belles figures les homosexuel-les saurons réaliser durant leur envol, en simple ou en double…
Henri http://www.20six.fr/homocatho
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/homocatho
fb05



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   04.11.06 16:48

Mon homosexualité

Un tremplin? Une grâce? Une bénédiction?

Peut être y a t-il un temps pour tout....
Et le temps où je l'ai pensé en terme de "perte de chance", de handicap, voire de malédiction n'est pas si loin.
Aujourd'hui je dirai même que ce fut une chance: quel homme aurais je été si rien n'était jamais venu remettre en cause mes projets (ou ceux que mes parents avaient fait pour moi de réussite idéale, d’hétérosexualité, de conformité) et mes certitudes?
Ce chemin du refus de ce " corps reçu", jusqu'à sa transformation en mon "corps modelé", accepté, (voir Michel Salamolard in Deviens qui tu es) façonné par mon histoire, mes choix, mes actes mais aussi par des rencontres, est bien celui du passage de la mort à la vie.

Comme le dit très bien Eric ce fut le lieu de mon « lâcher prise », de l’acceptation de ce que je ne pouvais être maître de tout.
Ce fut aussi, le lieu de mon passage d’une foi désincarnée, sécurisée par l’observance des rites et les dogmes, d’une religion transmise et apprise à une rencontre avec le Dieu de jésus Christ, qui nous aime inconditionnellement et nous dit que nous « avons du prix à ses yeux », qu’il nous aime tel que nous sommes et « qu’il n’est nul besoin de faire le ménage et de mettre des fleurs » pour l’accueillir.
Est il nécessaire de dire que l’Amour de Dieu ce sont des frères et des sœurs qui par leur témoignage, par leur vie me l’ont révélé, tous ceux qui m’ont permis de faire ce chemin d’acceptation, d’appropriation puis d’abandon et de confiance ? Tous ceux qui m’ont permis de sortir de mes enfermements pour aller à la rencontre des autres.
Bien sur pour la majorité ce sont d'autres fragilités qui seront le lieu de ce passage de la mort à la vie.
Mais pour moi ce fut celui là...........Alléluia!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 44
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: homosexualité : grâce ou bénédiction ?   22.10.06 0:45

C'est pas des questions facile.

Je crois que c'est pas l'homosexualité, en tant que telle, mais le type de chemin qu'on fait avec elle qui est important.

Et je crois que le chemin que Dieu nous propose est un chemin où on est toujours libre, et où notre unicité à de l'importance ainsi que notre cheminement.

Pour certains c'est l'homosexualité, pour d'autres c'est un deuil, pour d'autres encore c'est l'explosion de tous les plans qu'ils avaient échaffaudé eux mêmes.

Ce qui nous met en fragilité nous fait dépendre de Dieu, et nous ouvre au fait que l'on ne peut pas tout contrôler. En cela c'est très sain.

Jésus lui même n'a pas révélé sa toute puissance éclatante comme les hommes s'y attendaient. Il a accueilli la faiblesse. Mais pas pour elle même. Pour nous apprendre à aimer, tout simplement et à devenir !

Faire son chemin c'est peut-être accepter que l'on ne peut pas tout contrôler dans sa vie. En cela la foi je pense aide à rester dans cette juste mesure entre ce qui est de notre devoir de faire concrétement pour que tout aille bien, et de l'autre de discerner les choses qui ne dépendent pas de nous mais de Dieu.

L'homosexualité qu'on a pas prévue, et qu'on accepte dans le but de continuer son chemin malgré tout.

Telle membre de sa famille quo'n a du mal a aimer parce qu'il est comme ci ou comme ça , mais qu'on doit aussi continuer à apprendre à aimer malgré tout.

Telle situation que l'on vit et dont on aimerait s'afffranchir mais que Dieu nous demande de traverser pour avancer aussi.

Au creux de toute ces humanités, la main tendue de chacun et la main de Dieu qui nous accueille.

Rien n'est écrit d'avance, chaque vit se murit pas à pas, jour après jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nebujalf

avatar

Nombre de messages : 66
Age : 41
Date d'inscription : 05/09/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   21.10.06 23:25

Dommage qu'il n'y ait pas de réponses... la question est intéressante pourtant.

Dieu nous rejoint dans nos faiblesses....
ESt-ce que pour vous, le fait d'âvoir des tendances homosexuelles est une "faiblesse" dans laquelle DIeu vous a rejoint ?
ou alors, pas du tout ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Goupil

avatar

Nombre de messages : 40
Age : 58
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: L'homosexualité, un tremplin ?   17.10.06 0:15

Un tremplin ? Peut-être à partir du moment où l'on s'accepte ainsi.

Mais je suppose qu'il en va de même pour tout ce qui nous écarte du groupe majoritaire, ou qui même nous marginalise tant soit peu.

Pour ma part, je ne pense finalement pas que ç'ait été un templin ; et certainement pas spirituel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'homosexualité, un tremplin ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Festival "Valise & Rock". Sartilly (50).

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: