Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ursule

avatar

Nombre de messages : 598
Age : 57
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   16.04.12 10:10

Je pense moi que le diable essaye de nous empêcher de participer à la table du Seigneur au travers de l'Eucharistie en créant chez les Hommes une espèce de sentiment de culpabilité en raison des péchés qu'ils auraient commis. Et pourtant Judas n'a t'il pas lui même participé à l'Eucharistie puisqu'il est dit dans les écritures ; "celui qui trempera son pain dans le vin en même temps que moi c'est lui qui me trahira !"; la faute et le péché existait donc déjà du temps de Jésus et pourtant tous les disciples , y compris Pierre qui le reniera par trois fois participeront au repas du Seigneur ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 43
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   31.10.09 9:55

1 Corinthien 11 :


28. Que chacun donc s'éprouve soi-même, et qu'ainsi il mange de ce pain (Eucharistie), et boive de cette coupe ; 29. car celui qui mange et qui boit indignement, mange et boit un jugement contre lui-même, ne discernant point le corps du Seigneur. 30. C'est pour cela que parmi vous plusieurs sont infirmes et malades, et que quelques-uns sont morts. 31. Si nous nous discernions nous-mêmes, nous ne serions point jugés ; 32. mais étant jugés, nous sommes châtiés par le Seigneur, afin que nous ne soyons point condamnés avec le monde. 33. C'est pourquoi, mes frères, quand vous vous assemblez pour manger, attendez-vous les uns les autres ; 34. si quelqu'un a faim, qu'il mange dans sa maison ; afin que vous ne vous assembliez point pour être jugés. A l'égard des autres choses, j'en ordonnerai quand je serai arrivé.



"Cette épreuve de soi-même consiste à s'assurer que l'on a une vraie repentance et une vraie foi ; non pas une repentance et une foi parfaites, car, à ce compte, tous les hommes seraient toujours retenus loin de la cène ; mais si, aspirant du fond du cœur à la justice qui vient de Dieu, humilié par le sentiment de ta misère, tu te confies et t'abandonnes tout entier à la grâce de Christ, tu es un convive dignement préparé pour t'approcher de cette table. En effet, celui-là est digne que le Seigneur n'exclut pas, alors qu'il lui resterait beaucoup à désirer encore ; car la foi, même dans ses commencements, rend dignes les indignes."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 43
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   09.10.09 19:46

Ok, le webmaster ( = ??? ) sans pseudo ^^ lol

Je ferais en sorte de prendre si nécessaire que ce à quoi je répond directement !

Bonne soirée et à très bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
Webmaster
Admin
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   09.10.09 16:12

S'il te plaît, autant que possible évite les citations des messages plus haut ("Ermite a écrit", "Yves a écrit"). C'est très lourd et encombrant.
D'autant que l'expérience prouve que plus un message est long,moins on a envie de le lire...
Les messages que tu cites sont juste au-dessus, les lecteurs pourront bien faire ce minime effort d'aller les consulter...
Thank you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.devenirunenchrist.net
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 43
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   09.10.09 6:18

Yves a écrit:
Fin septembre, lors du dimanche de Duec sur l'Eucharistie, il nous a été dit de belles choses : C'était un père du Saint-Sacrement, donc qui a l'Eucharistie comme vocation.

Il montrait le tort que nous avons souvent de nous imaginer, à l'Eucharistie, un Dieu tout-puissant assis sur son trône à qui il faut faire des courbettes pour aller le rencontrer , après s'être bien purifié, etc.
Or en fait, c'est Dieu qui nous attend ! et c'est un Dieu qui se met à genoux devant nous, pour nous laver les pieds, aussi sales qu'ils soient.

Alors bien sûr on peut avoir l'attitude de Pierre, qui dit : « Ah non, Seigneur, tu ne vas pas me laver les pieds, non pas toi ! »
Et Jésus nous répond « Mais si je te lave pas, tu n'auras pas part avec moi au royaume »

Donc l'eucharistie est un échange de dons : devant le don du Seigneur, je dis : « Oui Seigneur, voilà, je me dépose entre tes mains pour que tu me laves, pour que tu puisses prendre soin de moi, pour que tu puisses me donner ta force, ton Esprit etc. "

Et il ajoutait : Si lors de l'eucharistie, d'un peu de pain et de vin le Seigneur peut faire son Corps et son Sang, pourquoi est-ce qu’il ne pourrait pas faire de nos vies, un corps transfiguré (de nos vie quelles qu'elles soient, donc avec nos nos laideurs, nos beautés, nos dons, nos reculs). Il illumine tout.

Bonjour Yves,


c'est un très beau passage que tu indique-là, le lavement des pieds, mais que ce passe t'il après ce lavement ?

L'Évangile de St Jean (13/1-15) raconte qu'AVANT la fête de la Pâque, Jésus lave les pieds de ses disciples. Donc nous aussi, AVANT d'aller au Banquet Pascal (l'Eucharistie) qui est perpétué et perpétuel depuis (la Messe), faisons ce "lavement des pieds" à travers le prêtre dans le secret du confessionnal.

Yves, le prêtre lors de votre retraite, indique au sujet de Jésus qu'Il n'est pas un DIEU ou il faut faire des pirouettes devant Lui. Mais ne pas oublier ce qu'indique la Bible :

Apocalypse 5.8 Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l'agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.

Jésus est un DIEU d'Amour et de Miséricorde, mais IL est un DIEU qui n'aime pas le pêché et qu'a t'IL dit à la femme adultère " je ne te condamne pas MAIS ne pêche plus " ( sinon la prochaine fois (...) !

voir aussi un complément de réponse ici :

http://devenirunenchrist.frbb.net/debats-echanges-f6/dieu-aime-t-il-les-gay-t433.htm

Et je n'aime pas ce dicton qui dit :

" l'enfer est pavé de bonne intention ". Car chacun ont fait sa cuisine en prenant les ingrédients chez l'un ou chez l'autre, mais nous ne prenons pas les bons produits là ou il faut pour faire ce que nous devrions faire.

Citation :
Mathieu 7.18

Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 7.19 Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. 7.20 C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.
7.21 Ceux qui me disent: Seigneur, Seigneur! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 7.22 Plusieurs me diront en ce jour-là: Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom? n'avons-nous pas chassé des démons par ton nom? et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? 7.23 Alors je leur dirai ouvertement: Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité. 7.24 C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. 7.25 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison: elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. 7.26 Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. 7.27 La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison: elle est tombée, et sa ruine a été grande. 7.28 Après que Jésus eut achevé ces discours, la foule fut frappée de sa doctrine; 7.29 car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 43
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   09.10.09 5:54

ermite a écrit:
Non détrompe toi ce n'est pas moi qui dit Communier Sacramentellement au Corps de Jésus en état de pêché mortel, est un sacrilège !!!

La bible on lui fait dire ce qu'on veut.

je ne veux pas polimiquer, sur ce point je me sens proche de la théologie orthodoxe.

Et pour moi, "l'état de grâce" n'est pas une condition à la communion.
Pour moi, on communie pour entrer "en état de grâce", et non parce qu'on est "en état de grâce, l'Eucharistie n'est pas une récompense et on ne sais pas ce que chaque humain a dans le coeur, doinc je ne veux pas juger et je crois en la miséricorde du Seigneur, car j'ai eu cette grâce de la sentir en moi.

Bonjour à tous,


oui la Bible indique bien que s'approcher du banquet en ayant un pêché non-confessé est un sacrilège.

Là aussi et je respecte avec regret ton point de vu Ermite, lorsque tu dis " pour moi l'état de grâce ...". Ne pas oublier que c'est le Vatican qui indique quel est le réel état de grâce pour Communier au Corps de Jésus.

Et oui, recevoir Jésus-Eucharistie dans son coeur est une récompense car elle est conditionnée par la Bible et le magistère et donc ceux qui remplisses ses conditions ont une Récompense.

Tu a raison en disant qu'il ne faut pas juger les personnes (*cec 501) MAIS tu peut juger les actes des personnes ( cec 501).


* cec = Catéchisme Eglise de Catholique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   09.10.09 2:41

Fin septembre, lors du dimanche de Duec sur l'Eucharistie, il nous a été dit de belles choses : C'était un père du Saint-Sacrement, donc qui a l'Eucharistie comme vocation.

Il montrait le tort que nous avons souvent de nous imaginer, à l'Eucharistie, un Dieu tout-puissant assis sur son trône à qui il faut faire des courbettes pour aller le rencontrer , après s'être bien purifié, etc.
Or en fait, c'est Dieu qui nous attend ! et c'est un Dieu qui se met à genoux devant nous, pour nous laver les pieds, aussi sales qu'ils soient.

Alors bien sûr on peut avoir l'attitude de Pierre, qui dit : « Ah non, Seigneur, tu ne vas pas me laver les pieds, non pas toi ! »
Et Jésus nous répond « Mais si je te lave pas, tu n'auras pas part avec moi au royaume »

Donc l'eucharistie est un échange de dons : devant le don du Seigneur, je dis : « Oui Seigneur, voilà, je me dépose entre tes mains pour que tu me laves, pour que tu puisses prendre soin de moi, pour que tu puisses me donner ta force, ton Esprit etc. "

Et il ajoutait : Si lors de l'eucharistie, d'un peu de pain et de vin le Seigneur peut faire son Corps et son Sang, pourquoi est-ce qu’il ne pourrait pas faire de nos vies, un corps transfiguré (de nos vie quelles qu'elles soient, donc avec nos nos laideurs, nos beautés, nos dons, nos reculs). Il illumine tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   09.10.09 0:22

Non détrompe toi ce n'est pas moi qui dit Communier Sacramentellement au Corps de Jésus en état de pêché mortel, est un sacrilège !!!

La bible on lui fait dire ce qu'on veut.

je ne veux pas polimiquer, sur ce point je me sens proche de la théologie orthodoxe.

Et pour moi, "l'état de grâce" n'est pas une condition à la communion.
Pour moi, on communie pour entrer "en état de grâce", et non parce qu'on est "en état de grâce, l'Eucharistie n'est pas une récompense et on ne sais pas ce que chaque humain a dans le coeur, doinc je ne veux pas juger et je crois en la miséricorde du Seigneur, car j'ai eu cette grâce de la sentir en moi.
Revenir en haut Aller en bas
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 43
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   08.10.09 20:12

Ermite,



tu a raison en disant que la Communion est destiné en priorité aux pécheurs mais nous sommes tous pêcheur ( du au pêché originel ) ! Mais ne pas confondre, le pêché que nous portons et entretenons ou nous combattons !

L'église orthodoxe n'est pas l'église catholiques et les évangélistes ne sont pas les anglicans... ! Nous qui sommes catholique, nous devons accepter ce qu'enseigne le magistère. On ne peu pas dire je suis d'ici et d'ailleurs lol !

Pour recevoir Jésus-Eucharistie dans notre coeur, il faut être confessé ou simplement ne pas avoir commis de pêché mortel, sinon c'est la communion de désir dit aussi communion spirituelle.

Et oui Ermite tu a raison lorsque tu dis, Communier Sacramentellement au Corps de Jésus en état de pêché mortel, est un sacrilège !!!

Ne pas oublier que la Confession est gratuite !

Je ne sais pas pourquoi certains catho, disent ceci n'est pas un pêché alors que la Bible et le Magistère indique le contraire !

mais aussi

Pourquoi annoncer que recevoir l'Eucharistie sacramentellement n'est pas conditionné ?

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   08.10.09 18:49

Moi je pense que la communion est justement faite pour les pécheurs que nous sommes et qu'elle donne une force.

En outre le Seigneur est venu non pour les bien portants mais pour les malades et j'encourage mes frères et soeurs à aller communier pour que la force du Seigneur les aide....La communion n'est pas faite pour les Saints ou ceux qui se croient saints.

Voici ce que j'ai trouvé sur un site orthodoxe et je suis d'accord avec ce texte : "Qu'il revienne à l'eucharistie et à la communion d'opérer la rémission des péchés, c'est là un énoncé qui ne trouverait guère de place dans la théologie catholique actuelle.

Bien au contraire, l'état de grâce est une des dispositions requises pour s'approcher de la communion. Sans cette disposition la communion devient un sacrilège. Les effets de la communion sont l'union avec Jésus-Christ et l'accroissement de la vie surnaturelle.
D'après le concile de Trente l'eucharistie a encore comme effet de préserver des péchés mortels et de remettre les péchés véniels. Encore que, sur ce dernier point, on incline à penser que l'eucharistie ne pardonne pas les péchés véniels "ex opere operato" mais "ex opere operantis" (p. 165).

Telle n'est pas la théologie orthodoxe. Elle n'a jamais mis "l'état de grâce" comme une condition à la communion. Pour elle, c'est un non-sens. On communie pour entrer "en état de grâce", et non parce qu'on est "en état de grâce". En allant à la communion, un fidèle orthodoxe peut dire les célèbres paroles de Jeanne d'Arc : "Si je n'y suis, que Dieu m'y mette. Si j'y suis, que Dieu m'y garde".


http://orthodoxie.romandie.com/category/13295/31399
Revenir en haut Aller en bas
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 43
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   08.10.09 6:43

Bonjour Yves,

Yves :
Pourquoi s'interdit-on d'aller communier en raison du mal qu'on a fait, au lieu d'aller communier pour unir au Christ le bien qu'on a fait ?

Très simplement, l'église nous enseigne que nous pouvons aller Communier au Corps de Jésus, si et seulement si nous n'avons pas commis de péché mortel ! Si le catholique est dans ce cas, il suffit simplement de ce confesser.

Saint Paul indique :

que nous nous mettons du charbon ardent sur ma tête si nous venons au Banquet de DIEU avec un coeur impur.

La Communion spirituelle, c'est déjà de reconnaitre notre petitesse fasse au pêché que nous avons commis et surtout ne pas banaliser celui-là. Et aussi, être en phase avec les fondements de notre foi la Bible et le Magistère et respecter donc ses enseignents, sinon nous sommes :

pur de l'extérieur et de l'intérieur ... ?

La question que nous devons nous poser :

c'est de savoir si nous sommes catholique ou si nous nous inventons notre propre religion avec ses autorisations et ses interdits à notre sauce !

L'essentiel de la communion spirituelle c'est de respecter et d'aimer Jésus en désirant le recevoir dans notre coeur qui est malgré nous, pas disposé à le recevoir temporairement.

Des Grâces sont donné à travers cette forme de communion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   08.10.09 2:32

J'ai envie de changer de registre. Ce n'est pas une affirmation, encore moins de la théologie morale, juste un questionnemment d'une grande moraliste de France, réputée, qu'on voit souvent à la télévision, sur Kto ou au Jour du Seigneur, par exemple, doyenne de faculté de théologie.

Je ne sais plus bien comment elle le formulait mais ça revenait plus ou moins à cela :
Pourquoi s'interdit-on d'aller communier en raison du mal qu'on a fait, au lieu d'aller communier pour unir au Christ le bien qu'on a fait ?

Intéressante, la question, hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 43
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !   07.10.09 12:22

LA COMMUNION SPIRITUELLE

Communier spirituellement, c’est s’unir à Jésus-Christ présent dans l’eucharistie, non pas en le recevant sacramentellement, mais par un désir procédant d’une foi animée par la charité.[2]


1° On sait que la justification est produite par l’acte de charité ou par celui de contrition parfaite en tant que cet acte inclut chez le non-baptisé le vœu de recevoir le baptême et, chez le baptisé, le vœu de confesser ses fautes pour en être absous.[3] Ainsi, pour opérer l’effet de ces sacrements, le désir implicitement contenu dans l’acte de contrition ou de charité suffit; il n’en est pas de même pour l’eucharistie. La communion spirituelle exige essentiellement le désir explicite de s’unir à Jésus-Christ sacramentellement. Ce désir suppose donc la foi à l’eucharistie et comme il a été dit, il doit être accompagné de la charité.


2° II suit de la que ni les anges ni les bienheureux dans le ciel ne peuvent communier spirituellement. Développant cette pensée, saint Thomas[4] fait remarquer que l’on peut communier spirituellement de deux façons : 1. en s’unissant au Christ en personne naturelle; c’est ainsi que communient les anges en tant qu’ils sont unis au Christ par la charité et par la vision face à face; c’est là le pain que nous mangerons un jour dans la patrie; 2. on peut se nourrir spirituellement du Christ en s’unissant à lui en tant qu’il est présent sous les espèces, c’est-à-dire par la foi au Christ jointe au désir de recevoir le sacrement ou il est présent : or ce mode de communion n’existe pas pour les anges.


3° Trois actes constituent la communion spirituelle : 1. l’acte de foi à la présence réelle de Jésus-Christ au sacrement de l’autel; 2. l’acte de désir, dont une forme très recommandable consiste à s’imaginer que l’on s’approche de la sainte table et que l’on reçoit l’hostie de la main du prêtre; 3. l’acte d’action de grâces, le même que ai l’on avait réellement communié.


4° Le moment où la communion spirituelle est particulièrement indiquée est naturellement celui de la communion du prêtre a la messe; mais on peut communier spirituellement à tout moment de la journée, autant de fois que l’on veut et en n’importe quel lieu. Celui qui serait en état de péché mortel n’est nullement tenu de se confesser; il suffit qu’il fasse un acte de contrition parfaite. Et si la contrition était imparfaite, il ne pécherait point, mais, au contraire, il ferait une chose bonne en faisant les actes de la communion spirituelle; seulement il n’obtiendrait point les grâces spéciales attachées à ce mode de communion, attendu qu’il manquerait d’une disposition essentiellement requise.[5]


5° Les effets de la communion spirituelle sont identiques à ceux de la communion sacramentelle, sauf leur intensité, qui est moindre.[6] Toutefois, ceci doit s’entendre à égalité des dispositions, car, autrement, une communion spirituelle, faite avec plus de ferveur, pourra produire plus de fruit qu’une communion sacramentelle faite avec tiédeur. Il n’est pas besoin de dire que les fruits de la communion spirituelle sont uniquement ex opere operantis.


6° En raison des fruits excellents de la communion sacramentelle et de l’effet qu’elle a d’aviver la foi et d’enflammer l’amour des fidèles envers l’auguste sacrement ainsi que de les porter à s’approcher de la sainte table fréquemment et avec ferveur, la communion spirituelle est hautement approuvée et recommandée par l’Église. Ainsi, parmi les motifs que le concile de Trente[7], , invoque pour prouver que les messes où le prêtre seul communie sont néanmoins des messes communes à tous les fidèles, il allègue la communion spirituelle que le peuple fait à ces messes, signifiant ainsi clairement que communier spirituellement c’est participer très véritablement aux fruits du sacrement de l’autel.


S. Thomas, Sum. theol., IIIa, q. lxxx, a. 1, 2; Suarez;, In IIIam Sum., disp. LXII, sect.I, n. 2; Salmanticenses, Cursus theologicus, disp. II, dub.I, II ; Gihr, Die heiligen Sakramente, t. II, § 22.





[1] H. Moureau, DTC col. 572-574, article communion spirituelle


[2] Concile de Trente, sess. XIII, ch. VIII : « Pour ce qui est de l’usage, nos pères ont justement et sagement distingué trois manières de recevoir ce saint sacrement. Ils ont enseigné que certains ne le reçoivent que sacramentellement en tant que pécheurs. D’autres ne le reçoivent que spirituellement : ce sont ceux qui, mangeant par le désir le pain céleste qui leur est offert avec cette « foi » vive « qui opère par la charité » Ga 5,6 , en ressentent le fruit et l’utilité. D’autres, enfin, le reçoivent à la fois sacramentellement et spirituellement : ce sont ceux qui s’éprouvent et se préparent de telle sorte qu’ils s’approchent de cette table divine après avoir revêtu la robe nuptiale Mt 22,11-14 . » (Denzinger 1648)


[3] Voir charité, t. II, col. 2236-2245.


[4] Sum. theol.IIIa, q. lxxx, a. 2, ad 1um, 2um


[5] Scavini, Theologia moralis, tr. IX, n. 167.


[6] S.Thomas, Sum. theol,, III, q. lxxx, a. 1, ad 3um.


[7] sess. XXII, ch. VI : « Le saint concile souhaiterait, certes, que les fidèles assistant à chaque messe ne communient pas seulement par un désir spirituel, mais aussi par la réception sacramentelle de l'eucharistie, par quoi ils recueilleraient un fruit plus abondant de ce très saint sacrifice. Cependant, s'il n'en est pas toujours ainsi, il ne condamne pas pour cela, comme privées et illicites , les messes où seul le prêtre communie sacramentellement ; mais il les approuve et les recommande, puisque ces messes doivent elles aussi être regardées comme vraiment publiques, en partie parce que le peuple y communie spirituellement, en partie parce qu'elles sont célébrées par un ministre public de l'Eglise, non pas pour lui seulement, mais pour tous les fidèles qui appartiennent au corps du Christ. » (Denzinger 1747)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
 
La Communion spirituelle lorsqu'on n'est pas confessé !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buffet communion de Martin
» Elévation spirituelle
» Les différents niveaux d'évolution Spirituelle
» LA LUMIERE SPIRITUELLE
» Communion, buffet, etc...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: