Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Les Bienveillantes ou l'homo pervers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 58
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Bienveillantes II: homo, le héros devient ainsi victime   15.01.07 11:03

Hier soir lors d'un débat sur Les Bienveillantes, une amie est venue me proposer une interprétation de l'homosexualité du héros/anti-héros du roman qui m'a convaincue: en fait son homosexualité le rend victime potentielle lui-même du régime nazi. C'est donc une manière de plus de nous le présenter comme se situant du côté des victimes et donc digne de notre pitié... Rolling Eyes

Voilà qui me paraît intelligent et vient répondre à ce malaise que je sentais en moi sans parvenir à l'expliquer.

Je vous passe le reste du débat, que vous pourrez toujours trouver sur Combat de Jacob
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 58
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: à certains Dieu met au coeur autre chose ...   28.11.06 23:47

Cher fb05

Merci de me lire d'aussi près. Cela fait plaisir. drunken

Décidément nous ne nous accordons pas sur les définitions psychiatro-psychologiques... Si j'ai du mal à reconnaître en ce que l'on sait de Tony Anatrella un schizophrène comme tu le proposais, je ne mets, cette fois, pas forcément de jouissance dans la perversité... Pour moi ce dernier terme est plus simple, je le traduirais volontiers par "tordu".

Je suis donc évidemment d'accord sur le fait qu'il n'y a pas besoin d'être homosexuel pour être pervers, je rappellerais cependant qu'il y a une adhérence historique entre les deux concepts puisque Freud classait l'homosexualité parmi les perversions sexuelles - fixation du désir sur un objet qui ne permet pas d'accomplir le but de la sexualité, c'est-à-dire pour Freud - eh oui! - la procréation. M'interrogeant sur le malaise éprouvé lors de la lecture des Bienveillantes, je me demandais si celui-ci ne venait pas de ce poids d'histoire, qui m'aurait alors été transmis par l'enseignement de l'Eglise puisque Freud ne s'est pas penché sur mon berceau alors que l'enseignement de l'Eglise, oui. king

J'ai cependant dû mal m'exprimer dans mon interrogation sur l'Eglise car je ne pense pas que l'Eglise soit perverse, bien évidemment. Et je l'aime, cela va sans dire. Cependant, je me demande si son discours sur l'homosexualité n'a pas des effets pervers - le plus bel exemple de cela, je l'ai trouvé dans la littérature en comparant la correspondance de Jacques Maritain à Cocteau, d'un côté, et à Julien Green, de l'autre.

L'interprétation que tu donnes des "actes intrinsèquements désordonnés" est belle et ouvre une perspective plus positive que ce qu'il en ressort pour le commun.

J'ai cependant du mal à concevoir Dieu uniquement comme le grand architecte qui ne m'aurait pas voulu moi tel que je suis. Le mot vouloir en hébreu voulant aussi dire aimer. C'est pour cela que je parle de l'homosexualité comme d'un mystère.

Je pense bien que le grand de l'aventure humaine s'écrit dans ce vis-à-vis de l'homme et de la femme, et pourtant je pense qu'à certains Dieu met au coeur autre chose ... plus mystérieux, plus difficile à déchiffrer. Je pense à la vocation monastique, je pense aussi à ce que je vis au pays de la gaititude, sans perversité... mais en aimant comme Il nous a aimé. santa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
fb05



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: Les Bienveillantes ou l'homo pervers   27.11.06 23:34

Je voudrais dire MERCI à leveytan qui nous fait partager ses lectures.
J’avais lu avec beaucoup d’intérêt « l’homosexualité dans l’ancien testament et le moyen orient » que j’avais lu avant sa recension.
Par contre il vient de me faire renoncer à lire « Les bienveillantes » en m’apprenant que le héros est un homosexuel pervers. (Rassure toi je lirai quand même car je tiens trop à ma liberté)
Non pas à cause de l’homosexuel, mais du pervers.
Il n’y a pas besoin d’être homosexuel pour être pervers et la perversité (jouir du trouble que l’on a provoqué) me semble personnaliser le mal.
Tu dis :
Citation :
» Est-ce le lien avec la perversité du au fait que l'Eglise catholique - mon Eglise - définisse les gestes d'amour que je peux exprimer comme "intrinsèquement mauvais, désordonnés"? N'est ce pas précisément cela la perversion
?

Permets moi de t’exprimer mon désaccord :
D’abord parce qu’en évoquant le « désordonné » l’Eglise veut justement éviter de parler du péché et du mauvais. Elle veut faire référence à l'ordre voulu par Dieu quand il sépara les eaux du firmament, quand il fit l’Homme homme et femme au point que le signe de l’alliance fut la circoncision qui révélait et exposait la virilité de l’homme et supprimait l’indifférenciation préputiale.
Ensuite par ce que je suis certain que l’Eglise n’est pas perverse et qu’elle ne jouit pas des souffrances qu’elle cause.
Pour ma part j’ai beaucoup d’affection et pour l’Eglise et pour la communauté homosexuelle. Si parfois je me sens mal dans l’une et l’autre, je sais que l’une et l’autre seront ce que j’en fais : sans perversité !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 58
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Les Bienveillantes ou l'homo pervers   23.11.06 16:55

Je viens de terminer "Les Bienveillantes" et le moins que je puisse dire c'est que j'ai mal dormi pendant trois semaines. Et vous l'avez vous lu? Comment vivez vous le fait que le "héros" soit un homosexuel pervers?
Pendant tout un temps, dès que j'entendais un mot déplacé sur l'Eglise je réagissais comme si j'étais personnellement pris à partie. Est-ce le même phénomène avec l'homosexualité? question de maturité affective?
Comment vivez vous les choses? alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
 
Les Bienveillantes ou l'homo pervers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: QUOI DE NEUF ?-
Sauter vers: