Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Save me (Robert Cary, USA 2007)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 58
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Save me (Robert Cary, USA 2007)   04.06.10 2:22

Save me (Sauve moi), le film de Robert Cary (USA, 2007), est une méditation sur ces centres chrétiens de traitement des gays pour les ramener dans le droit chemin. Cela aurait pu être un peplum d'évidences et pourtant, même si c'est un film qui répond aux canons holliwoodiens, il est subtil, attentif au vécu profond des uns et des autres.

Canons holliwoodiens obligent, la tension monte entre deux protagonistes jusqu'à un clash puis résolution du conflit : Marc (Chad Allen), jeune homo qui après un épisode d'overdose sort de l'hôpital pour entrer (plus qu'un peu forcé par son frère) dans un de ces centres chrétiens, et Gayle (Judith Light) qui, avec Ted son mari, dirige ce centre. Marc va y trouver la foi... et l'amour de Scott (Robert Grant, "Queer as folk").

La vie simple de ce centre, le travail, les repas pris en commun, la prière, les temps en "groupe de parole." Et puis d'un côté l'amitié qui se développe entre Marc et Scott dans ces beaux paysages du Nouveau Mexique et, de l'autre, le chemin de foi parcouru par Marc avec Gayle. Incompatibles ?

Petit à petit on découvre les raisons douloureuses qui ont amenées Gayle et son mari à ouvrir ce centre : le décès à 17 ans de leur fils quelques semaines après qu'il ait été rejeté par ses parents (sa mère surtout, enfermée dans ses certitudes).

Les enjeux financiers de ce genre d'entreprise aussi, la dépendance envers le pasteur. Les liens avec la paroisse. Des personnages secondaires qui ont leur mot à dire. Ted, le mari de Gayle qui accompagne sa femme mais ne partage pas son intransigeance, l'avertit des dangers mais respecte:
- tu t'attaches à Marc parce qu'il te rappelle Ryan (leur fils)
- tu ne peux pas dire cela, ce n'est pas honnête (it is not fair)
- bon, excuses moi...

Et puis Lester, le compagnon de chambre de Marc, qui est le seul à croire à leur amour, ou plutôt à leur dire que leur amour le fait vivre (il fera une tentative de suicide après le départ de Scott et alors que Marc semble totalement accepter les diktats de Gayle).

Bref, un intéressant dialogue se noue sur la question du Christianisme et de l'homosexualité - vu du côté évangélique américain bien sûr. Lors du congrès interreligieux qui accompagnait la World gaypride à Jérusalem il y a quelques années, j'avais déjà été frappé par l'ouverture de certains courrants, qui tout en restant eux-mêmes étaient ouverts (inclusifs, devrions-nous dire peut-être).

Le film est sorti en DVD, malheureusement uniquement en anglais et sans sous-titres, ce qui est galère.
Le site officiel du film contient des éléments intéressants sur la genèse du film comme sur l'engagement des uns et des autres sur la question "christianisme-homosexualité" ainsi qu'un carnet de liens bien rempli.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
 
Save me (Robert Cary, USA 2007)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CAMERONE 2007
» Robert EUDE, historien Seinomarin.
» Tests TCS 2007
» Robert Gogoi a-t-il été à bord du Gerlache ?
» Documentaire sur Robert Bruce. ARTE.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: LES FILMS ET LES LIVRES QUE VOUS AIMEZ-
Sauter vers: