Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Webmaster
Admin
avatar

Nombre de messages : 73
Date d'inscription : 26/11/2005

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   14.12.11 19:51

Merci, Anne et Maria, de cette contribution.

Cela me permettra d'affiner la bibliographie du site en mettant un petit mot de description sous "le silence interdit"

Quant aux livres en anglais, je suis preneur pour la bibliographie de la version anglaise de notre site.

Donc tout ce que vous pourrez m'indiquer m'intéresse. Smile

(Il y a une rubrique du forum qui s'appelle "Les livres et les films que vous aimez" , ce serait bien de mettre vos messages bibliographiques en priorité là bas, afin que ceux qui cherchent trouvent plus vite.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.devenirunenchrist.net
Marla

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 57
Date d'inscription : 18/09/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   13.12.11 19:04

Bonjour Anne,
J'étais contente de voir ton message concernant des témoignages des lesbiennes catholiques/chrétiennes et il m'a donné l'idée de voir par moi même. C'est tellement difficile, au quotidien, de rencontrer d’autres personnes qui partagent notre situation et c'est vrai que lire des témoignages peut nous aider. Bien sûr il y a le forum aussi, et j'aimerais voir plus de témoignages des filles ici.

Alors, j'ai cherché un peu et j'ai trouvé quelques uns, malheureusement en anglais (je suis anglophone d'origine), mais pour celles qui lisent l'anglais, voila... ( je me demande s’il existe des sites ou des "kindles" qui possèdent une fonction de traducteur) De toute façon, j'ai trouvé sur Amazon. com "Are there closets in Heaven, a catholic Father and Lesbian Daughter Share their Story" by Carol Curoe, "A Christian Lesbian Journey" de Darlene Bogle and "Let Our voices be Heard" by Randi Solberg. En connaissez-vous d’autres?

Bonne chance et bonne lecture.

Bonne fête de noël à tout le monde!

Marla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anne33

avatar

Nombre de messages : 48
Age : 40
Date d'inscription : 24/01/2011

MessageSujet: Témoignages de lesbienne et catholique / chrétienne ?   11.12.11 23:46

Hello,
juste une question: connaissez-vous des ouvrages qui seraient des témoignages de femme lesbienne et catholique (ou chrétienne)?
J'aimerais beaucoup trouver ce genre de témoignage.
L'ouvrage signalé dans la bibliographie du site sous la rubrique "Homosexualité féminine", et dont le titre est Le silence interdit, de G. Langlois, n'est pas un ouvrage sur l'homosexualité. Le livre est interessant certes, et montre un parcours de vie assez extraordinaire d'une femme qui a vécu des choses vraiment pas drôles et qui s'en est sortie grâce à Dieu, grâce à la foi.
Elle parle un moment de son expérience de sexualité homosexuelle, mais il semble qu'elle n'est pas "homosexuelle" dans le sens où elle n'est pas particulièrement attirée par les femmes mais qu'à une période de sa vie, jeune et un peu perdue, elle a vécu cette expérience, liée au milieu de la prostitution.
Il en ressort une vision très négative de l'homosexualité (en tant que sexualité marginale dans des milieux difficiles), ce que l'on peut comprendre.
Cependant, pour moi, son expérience n'est pas celle d'une femme homosexuelle. (même si par ailleurs sa leçon de foi est admirable).

Donc, si quelqu'un connait des ouvrages ou témoignages sur des vies de femmes homosexuelles et chrétiennes,
merci de le signaler.

Bon chemin vers Noël à toutes et à tous!
Que nos coeurs se préparent à accueillir ce Dieu qui vient dans nos vies :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baden

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 48
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: attention aux "jugements" attifs...   24.09.11 13:36

Bonjour Marla,

Je ne suis pas d'accord avec toi quand tu écris : "Mais oui, je crois que les lesbiennes sont parfois plus intolérantes que des catholiques....."

Nous sommes aussi lesbiennes.

Pour étayer mon désaccord, J'ai croisé dernièrement deux chrétiennes catholiques, pratiquantes qui ont été intolérantes, accusatrices etc etc.

Nous avons tous du mal en nous, moi la première mais en tant que chrétienne notre foi et notre éducation religieuse doivent nous permettre d'être plus forte et chaque jour meilleure. Ne condamnes pas aussi facilement ces lesbiennes qui n'ont pas de religion.

Quoi que tu recherches ici, n'hésites pas à surfer car les mots laissé par nos frères et sœurs sont remplis d'émotion, de sentiments et d'histoires personnelles, de Foi.

Comme l'a écrit Hélène beaucoup préfèrent partager en privé alors n'hésite pas.

A la grâce de Dieu

Baden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   18.09.11 23:02

Merci Tristia et Maria pour vos témoignages sur ce forum.
Je suis heureuse qu'ainsi, des femmes qui sont de passage sur ce forum se sentent moins seules, en voyant vos messages. Merci beaucoup!
Maria, je voulais te dire aussi que tu sais, ce forum fonctionne aussi beaucoup en privé : un certain nombre de personnes correspondent entre elles en "messages privés". C'est normal, car les sujets qui tournent autour de l'homosexualité - et de la foi - sont très personnels et il est parfois difficile d'en parler sur un forum, même si l'on cache son identité derrière un "pseudo".
Mais ca donne peut-être l'impression que le forum est un peu mort, inactif, que peu de femmes écrivent... Il est vrai que les femmes ne sont pas très nombreuses, mais certaines correspondent plus profondément par messages privés, entre elles ou avec nos amis hommes : les uns et les autres s'écoutent, se soutiennent, surtout quand ce sont des choses difficiles à dire "en public"...
Pour ma part je remercie la "petite" Thérèse de nous avoir aidées, nous les femmes "concernées", à nous sentir moins seules dans notre cas!! :-)
Merci à toutes et tous.
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marla

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 57
Date d'inscription : 18/09/2011

MessageSujet: Bonjour   18.09.11 22:35

Bonjour à tout le monde,

Merci d'avoir crée ce forum. Excuser moi pour les fautes de français car je suis venue en France il y a 10 ans. Ca fait longtemps que je cherche un endroit comme ceci, car c'est tellement rare de trouver des lesbiennes catholiques. Je crois que j'en connais 0, apart moi-même. Je me demande si c'est pas plus dure de faire son "coming out" comme catholique parmi les lesbiennes, que de dire aux catholiques que je suis lesbienne. Mais oui, je crois que les lesbiennes sont parfois plus intolerants que des catholiques.....

De toute façon, ce que j'aimerais partager, c'est que c'est la prière qui m'a le plus aidé à accepter mon difference. Je suis touchée que vous avez invoque St. Therese de Lisieux, car la spiritualité carmelitaine est très importante pour moi. Cette spiritualité me permet de rentrer en contacte avec le seigneur dans une façon très intime. Et chaque fois que j'arrive à lui avec mes questions sur le sujet, il y a juste une réponse: Il m'aime. Comme je suis.

Merci pour ce forum, je serai ravie de voir l'evolution de la discussion.
unie dans la prière,
Marla
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tristia

avatar

Nombre de messages : 7
Age : 54
Date d'inscription : 31/08/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   12.09.11 0:16

Bonsoir à toutes... et à tous...


Citation :
Ce lieu est un endroit privilégié entre "homo- catho" pour nous aider à essayer de répondre à ces interrogations qui nous tenaillent.


As-tu dit, Sandrine... mais ne pourrait-on pas simplement dire "homo-Chrétiennes?" Ou "homo- catho - protestantes - Orthodoxe - messianiques" ?

Pour avoir échangé quelques posts avec toi et reçu une grande consolation par tes mots, je sais bien sûr, que tu n'es pas une personne encline à juger ou à rejeter les gens de par leur "différences" car ici il s'agit aussi d'une différence : la plupart d'entre vous sont catholiques... et moi protestante... mais au fond, les difficultés ne changent pas... les joies non plus, les questions demeurent les mêmes et les mal-êtres sont tout aussi durs à vivre chez vous... ou chez nous... mais si nous oublions un peu ce "chez vous" et ce "chez nous" pour dire "que tous les coeurs de tous ceux qui aiment Jésus, croient au Saint esprit et louent Dieu, sont avant tout: les maisons du Seigneur"

Pourquoi Dieu permet-il la différence... s'il la condamne ensuite? j'ai souvent entendu cette question dans la bouche de jeunes en cherche d'identité, de moins jeunes en rejet de leur identité... et de plus âgés, brisés par leur identité...

Ors Jésus n'a jamais voulu la souffrance de ses brebis... il n'a jamais accepté de perdre l'une d'elle... En Mathieu 18, il est écrit :

11 [En effet, le Fils de l'homme est venu sauver ce qui était perdu.] 12 »Qu'en pensez-vous? Si un homme a 100 brebis et que l'une d'elles se perde, ne laisse-t-il pas les 99 autres sur les montagnes pour aller chercher celle qui s'est perdue? 13 Et s'il la trouve, je vous le dis en vérité, il en a plus de joie que des 99 qui ne se sont pas perdues.14 De même, ce n'est pas la volonté de votre Père céleste qu'il se perde un seul de ces petits.

Franchement, s'il laisserait un troupeau de 99 têtes seul pour en récupérer une seule qui lui causerait bien plus de joie que les 99 autres, comment pourrait-il avoir permis la différence pour ensuite la condamner? J'ai grand peine à croire qu'un Dieu d'amour et de pardon puisse envoyer à la damnation éternelle un être coupable d'avoir aimé et d'aimer... différemment certes mais quoi qu'il en soit AIME...

Tous ces doutes, toutes ces souffrances, toutes ces barrières, toute cette solitude, peut-on penser qu'elle soient le fait d'un père aimant, enclin au pardon, et très lent à la colère?

"Que celui qui n'a jamais péché lui lance la première pierre a dit Jésus en parlant de la femme adultère ( Mathieu 8:7 Comme ils continuaient à l'interroger, il se releva et leur dit : Que celui de vous qui est sans péché jette le premier la pierre contre elle.)... vous souvenez-vous de ce qui s'est passé ensuite?

Mathieu nous l'apprend dans le passage suivant : Chacun se sent accusé par sa propre conscience et nulle pierre n'est jetée... Alors, Jésus, qui pourrait condamner parce qu'il est dépourvu de péchés lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus...

8 Et s'étant de nouveau baissé, il écrivait sur la terre. 9 Quand ils entendirent cela, accusés par leur conscience, ils se retirèrent un à un, depuis les plus âgés jusqu'aux derniers ; et Jésus resta seul avec la femme qui était là au milieu. 10 Alors s'étant relevé, et ne voyant plus que la femme, Jésus lui dit : Femme, où sont ceux qui t'accusaient ? Personne ne t'a-t-il condamnée ? 11 Elle répondit : Non, Seigneur. Et Jésus lui dit : Je ne te condamne pas non plus : va, et ne pèche plus.

L'amour est-il péché? Quant bien-même...

- Le mensonge est péché...
- Juger est péché
- la gourmandise est péché
- la vanité est péché
- La haine est péché
- La médisance est péché...

Qui... qui peut se vanter de n'avoir jamais commis au moins l'un de ces 6-là ? Il en est un... Un qui s'appelle Jésus de Nazareth, Jésus-Christ... et il a donné sa vie pour nous sauver mais aussi, et nous avons parfois tendance à l'oublier, pour nous montrer à quel point Dieu est Amour, pardon, patience, tolérance "Père pardonne-leur ils ne savent pas ce qu'ils font" Comment un tel agneau, fils bien aimé, donc approuvé en toutes choses par le Père, pourrait-il pardonner son propre meurtre en allant jusqu'à le justifier "Ils ne savent pas ce qu'ils font"... si d'un autre côté il condamne l'amour quelle qu'en soit sa forme?

Des doutes, j'en ai eu.. plus d'un... sur Dieu, sur moi-même... sur les autres... sur ma raison de vivre et.. l'interdiction d'en mourir... car même faire cesser cette souffrance serait aussi un péché... L'impasse donc!

Je me suis donc souvent dit, "si je suis un péché ambulant, maudit pour la vie, ne pouvant ni changer, ni espérer... quel choix me reste-t-il si ce n'est de commettre un péché encore plus grand en décidant d'arrêter net, cette vie que Dieu m'a donnée..." Mais quel Dieu d'Amour laisserait un de ses enfants face à un tel dilemme?

Mère Teresa hantée par de nombreux doutes sur sa foi savait de quoi elle parlait lorsqu'elle écrivait :

Citation :
Je connais ta misère, les combats et les tribulations de ton âme ; la faiblesse et les infirmités de ton corps ; je sais ta lâcheté, tes péchés, tes défaillances ; je te dis quand même : Donne-moi ton cœur, aime-moi tel que tu es.

Si tu attends d’être un ange pour te livrer à l’amour, tu ne M’aimeras jamais. Même si tu retombes souvent dans ces fautes que tu voudras ne jamais connaître, même si tu es lâche dans la pratique de la vertu, je ne te permets pas de ne pas M’aimer.

Aime-moi tel que tu es. A chaque instant et dans quelque position que tu te trouves, dans la ferveur et dans la sécheresse, dans la fidélité ou dans l’infidélité.

Aime-moi tel que tu es. Je veux l’amour de ton cœur indigent ; si pour M’aimer, tu attends d’être parfait, tu ne M’aimeras jamais. Ne pourrais-je pas faire de chaque grain de sable un séraphin tout radieux de pureté, de noblesse et d’amour ? Ne pourrais-je pas, d’un seul signe de ma volonté, faire surgir du néant des milliers de saints, mille fois plus parfaits et plus aimants que ceux que j’ai créé ? Ne suis-je pas le Tout-Puissant ?

Et s’il me plaît de laisser pour jamais dans le néant, ces êtres merveilleux et leur préférer ton pauvre amour !

Mon enfant, laisse-moi t’aimer, je veux ton cœur. Je compte bien te former, mais en attendant, je t’aime comme tu es.

Et je souhaite que tu fasses de même ; je désire voir, du fond de ta misère, monter l’amour. J’aime en toi jusqu’à ta faiblesse. J’aime l’amour des pauvres : je veux que, de l’indigence, s’élève continûment ce cri :"Seigneur, je vous aime." C’est le chant de ton cœur qui m’importe. Qu’ai-je besoin de ta science et de tes talents ?

Ce ne sont pas des vertus que je te demande, et si je t’en donnais, tu es si faible que bientôt l’amour-propre s’y mêlerait ; ne t’inquiète pas de cela. J’aurais pu te destiner à de grandes choses ; non tu seras le serviteur inutile, je te prendrai même le peu que tu as, car je t’ai créé pour l’amour.

Aime ! L’amour te fera faire tout le reste sans que tu y penses ; ne cherches qu’à remplir le moment présent de ton amour.

Aujourd’hui, je me tiens à la porte de ton cœur comme un mendiant, Moi, le Seigneur des Seigneurs. Je frappe et j’attends, hâte-toi de m’ouvrir, n’allègue pas ta misère. Ton indigence, si tu la connaissais pleinement, tu mourrais de douleur. Cela seul qui pourrait me blesser le cœur, ce serait de te voir douter et manquer de confiance.

Je veux que tu penses à Moi, à chaque heure du jour et de la nuit. Je ne veux pas que tu poses l’action la plus insignifiante pour un motif autre que l’amour. Quand il te faudra souffrir, je te donnerai la force ; tu m’as donné l’amour, je te donnerai d’aimer au-delà de ce que tu as pu rêver.

Mais souviens-toi : aime-moi tel que tu es. N’attends pas d’être un saint pour te livrer à l’Amour, sinon tu n’aimeras jamais.

Mère Teresa


" Et s’il me plaît de laisser pour jamais dans le néant, ces êtres merveilleux et leur préférer ton pauvre amour ! Mon enfant, laisse-moi t’aimer, je veux ton cœur. Je compte bien te former, mais en attendant, je t’aime comme tu es."

Parfois que me dis que c'est dans les paroles les plus simples qu'on trouvent les réponses les plus justes... et pour clôturer j'ajouterai deux passage de la bible dont le premier est repris dans l'Ancien Testament en Jérémie 1 :

1:5 «Avant de te former dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu naisses, je t'avais consacré, je t'avais désigné prophète pour les nations.»

Dieu a-t-il changé depuis? Certes il ne nous a pas désigné "prophète pour les nations" comme il le fit avec son serviteur Jérémie... mais qui oserait nier que ce qui précède n'est pas valable pour chacun d'entre nous? avant de te former dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu naisses, je t'avais consacré consacré par et dans son amour.

le second est tiré de 1 Corinthiens 13

1 Si je parle les langues des hommes, et même celles des anges, mais que je n'ai pas l'amour, je suis un cuivre qui résonne ou une cymbale qui retentit. 2 Si j'ai le don de prophétie, la compréhension de tous les mystères et toute la connaissance, si j'ai même toute la foi jusqu'à transporter des montagnes, mais que je n'ai pas l'amour, je ne suis rien.3 Et si je distribue tous mes biens aux pauvres, si même je livre mon corps aux flammes, mais que je n'ai pas l'amour, cela ne me sert à rien.4 L'amour est patient, il est plein de bonté; l'amour n'est pas envieux; l'amour ne se vante pas, il ne s'enfle pas d'orgueil, 5 il ne fait rien de malhonnête, il ne cherche pas son intérêt, il ne s'irrite pas, il ne soupçonne pas le mal, 6 il ne se réjouit pas de l'injustice, mais il se réjouit de la vérité; 7 il pardonne tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout.8 L'amour ne meurt jamais. Les prophéties disparaîtront, les langues cesseront, la connaissance disparaîtra.13:9 En effet, nous connaissons partiellement et nous prophétisons partiellement, 10 mais quand ce qui est parfait sera venu, ce qui est partiel disparaîtra.11 Lorsque j'étais enfant, je parlais comme un enfant, je pensais comme un enfant, je raisonnais comme un enfant; lorsque je suis devenu un homme, j'ai mis fin à ce qui était de l'enfant. 12 Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, de manière peu claire, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais partiellement, mais alors je connaîtrai complètement, tout comme j'ai été connu.13 Maintenant donc ces trois choses restent: la foi, l'espérance, l'amour; mais la plus grande des trois, c'est l'amour.

(A noter: dans la plupart des bibles le mot amour est remplacé par le mot charité... mais dans la traduction oecuménique (donc reconnue par les 4 courants chrétiens (orthodoxes, catholiques, Protestants et juifs messianiques, c'est le terme amour qui est employé, donnant une dimension nettement plus profonde... à notre époque car le mot "charité" n'a plus pour nous la même signification ni la même intensité qu'en d'autres temps : pour ceux et celles que ça intéresse voici le lien expliquant comment la TOB est née : http://www.la-bible.net/page.php?ref=TOB/2010 voir dossier de presse)

Bonne nuit à toutes et à tous et que le Seigneur vous bénisse.

Tristia
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baden

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 48
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   10.09.11 1:59

...


Dernière édition par baden le 04.10.11 0:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baden

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 48
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   16.08.11 14:23

Lesbienne et catholique : Qu'est ce que le courage ?

Le courage est de se faire face chaque jour. Le courage est de reconnaitre ses fautes. Le courage est d'avancer. Le courage est d'écrire ces mots. Le courage ? Le courage est le contraire de la lâcheté. Est ce que nous sommes courageuses ?

Le courage c'est effectivement d'avancer, se battre contre notre conscience et inconscience. Se lever chaque matin et affronter la journée où pourtant tout pourrait nous paraitre sombre. Chaque seconde, chaque minute, chaque heure sont du courage : avancer et essayer de passer à autre chose. Arrêter de cogiter à l'impossible même si nous ne contrôlons pas tout.

Le courage c'est cette Foi qui résonne en nous et qui revient malgré tous les obstacles que nous traversons et que nous traverserons encore. Le courage est de dire oui à Dieu.

Le courage est de vivre en communion avec notre baptême. Et même si parfois nous avons mal agi, le courage est de continuer à rester sur cette terre pour suivre le chemin de Dieu dans la Grâce. Le courage est de continuer à vivre sans nos êtres chers qui sont "remontés" auprès de Dieu trop vite. Que nous continuons notre route et qu'ils soient fiers de nous. Ne les oublions jamais dans nos prières.

Le courage c'est commencer sur ce chemin de vie à percevoir que cela va aller mieux, ré-accepter la vie comme un défi et chercher les moyens pour un mieux être : la prière, nous sourire le matin, sourie aux autres, penser à des choses positives, entretenir la beauté de nos belles rencontres, chasser les souvenirs négatifs et la méchanceté des personnes qui croisent nos chemins, accepter qu'une belle personne nous reprenne la main, accepter d'aimer à nouveau.

Le courage sera de nous donner à nouveau, de nous offrir. le chemin sera encore long pour beaucoup d'entre nous. Le fait d'y penser et de le souhaiter même en secret est déjà du courage.

" Aie le courage d'oser avec Dieu ! Essaie ! N'aie pas peur de Lui ! Aie le courage de risquer la foi ! Aie le courage de risquer la bonté ! Aie le courage de risquer le coeur pur ! Compromets-toi avec Dieu. Alors tu verras que, précisément par là, Ta vie deviendra grande et illuminée, Non pas ennuyeuse, Mais pleine d'infinies surprises, Parce que la bonté infinie de Dieu Ne s'épuise jamais ! " - Benoît XVI Note Pape.

Oui dans les évangiles : Fortifiez-vous et ayez du courage ! Le courage est de demander PARDON pour toutes nos fautes. Dieu nous demande d'être courageuses et de le suivre à nouveau même si nous sommes craintives de nos incertitudes du moment. Le courage c'est reconnaitre de l'avoir offensé.

Et ce n'est pas du courage de vous laisser ces quelques mot mais juste une lueur d'espoir, une belle lueur.

Et enfin le courage c'est de dire : je suis homo et catho.

Ce forum est pour vous, pour toutes celles qui ont du courage et pour celle qui ne l'ont pas encore...Ayez courage et Que Dieu nous protège.

A la grâce de Dieu

Sandrine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   09.08.11 0:39

oui Baden c'est cela avancer avec la grâce de Dieu seul chemin vers la Sainteté avec ce que nous sommes, il qu'il faut porter...

Clément-Louis
Revenir en haut Aller en bas
baden

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 48
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   08.08.11 22:20

Un lieu pour témoigner...

Merci à Hélène, Pomme, Devenir un en Christ, merci aux prêtres, aux parents et tous ces bénévoles qui nous offre une lueur d'espoir....Un chemin de vie (clin d'œil à Hélène). MERCI.

Ce Forum concerne tous les enfants de notre Seigneur mais beaucoup de femmes n'osent pas poser leurs questions.

Ce lieu est un endroit privilégié entre "homo- catho" pour nous aider à essayer de répondre à ces interrogations qui nous tenaillent.

Les femmes se posent les même questions que les hommes. Nous nous cachons bien souvent pour nous assumer, ne vous cacheZ pas ici. Libérez-vous.
Il ne doit pas y avoir de différence entre un homme et une femme : Nous avons, la même Foi même si parfois la communion est difficile par ce que nous sommes.

Nous sommes avant tout des catholiques. Dieu nous a fait ainsi. L'église ne condamne pas les homos et les lesbiennes mais "l'acte charnel", la fécondation in vitro, le pacs etc etc. Dieu ne nous interdit pas le bonheur. Nous devons rester digne de notre baptême chaque jour.

Nous avons tous des valeurs qui nous guident, mais ce que nous pensons être "mal", c'est juste un moment de vie qu'il faut vivre au mieux et sur lequel il faut rebondir...

Ce billet s'adresse à toutes les tranches d'âges puisque la vision du bonheur pourrait être, au fur et à mesure que nous prenons de l'âge...
à 20 ans, j'étais idéaliste...
à 30 ans, j'étais expérimentaliste...
à 40 ans, je suis réaliste...
et à 42 je laisse ce billet en espérant apporter du réconfort à ceux et celles qui le liront et je remercie ceux qui m'offre du partage en ce moment.

La culpabilité d'être homosexuelle m'a toujours rongé...mais il faut faire attention attention à ce qu'elle ne nous aveugle pas....la culpabilité,quel qu'elle soit comme les remords...cela peut détruire une vie. Ne nous morfondons pas et ne regrettons pas...Il faut avancer dans la grâce de Dieu. Il nous aime.

Bonne fête à tous les amoureux, demain Saint-amour.

A la grâce de Dieu

Baden.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baden

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 48
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   03.08.11 18:55

Avons nous vraiment le choix de nos vies ?
Dieu est amour, Dieu nous aime. Mais...
Alors ?
Alors pourquoi il nous fait ainsi - Pourquoi être attirée par des femmes - Nous enlever l'amour et qu'en même temps "il" condamne l'homosexualité. Que c'est il passé à Sodome et Gomorrhe ?
Du moment que nous n'avons pas le choix, nous ne pouvons pas penser que c'est une mise à l'épreuve qui nous est adressée....
Que Dieu nous protège.
Bonne fête de l'assomption et bons JMJ 2011 et autres camps scouts du mois d'aout.

Baden

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   20.07.11 0:38

Chère Baden, ton message aussi m'a touchée.
Je te remercie d'avoir laissé une trace sur ce forum...
c'est un cri de douleur profonde visiblement, tous ces "pourquoi" que tu lances..
On ne peut pas avoir de réponse toute faite à ces questions.. C'est tellement délicat, tellement personnel aussi. Les situations que l'on devine à travers ton message sont probablement difficile à vivre.
Moi ou d'autres, on est plutôt dans la recherche de l'âme soeur,
et toi tu vis cette souffrance d'avoir perdu l'être cher.. alors je me sens un peu muette : mes questionnements me semblent "un peu bêtes" à côté de cette souffrance par laquelle tu as du passer.
Et il semble que tu vis ou as vécu d'autres souffrances, un autre amour qui n'a pas l'air évident à cause de la situation,
et puis une sorte d'incompréhension avec Dieu,
si je comprends bien ce que tu dis.
C'est difficile tout cela. Je ne sais pas quoi répondre, mais je dirais simplement que dans l'association, et sur ce forum, des personnes ont témoigné aussi de situations difficiles.. Je pense au témoignage de "Guy1937", plusieurs de ses messages dont "Reflexion et témoignage sur ma vie de gay", où il parle de son petit ami disparu..
http://devenirunenchrist.frbb.net/t526-reflexion-et-temoignage-sur-ma-vie-de-gay

Parfois on ne comprend pas ce qui se passe, on ne voit plus rien, on ne sait plus où on en est.. c'est difficile, mais peut-être, accroche-toi, je suis sûre qu'une lumière va se faire petit à petit..
Je ne sais pas, ce que je peux dire, pour avoir traversée récemment une tempête d'un autre genre, où j'avais vraiment peur, bah, ce qui m'a au fond aidée c'était de dire un "acte de foi" au pire moment, quand ca n'allait pas du tout, quelque chose que je formulais comme : "Seigneur, je ne sais pas ce qui se passe, je ne sais pas ce qui va se passer, je ne suis pas bien du tout Tu le vois, j'ai très peur, mais voilà je pose l'affirmation que je sais que Tu es là, que Tu va m'aider, que Tu prends soin de moi d'une manière ou d'une autre et que Tu me sauves."

C'était très dur ces moments.. moi ca m'a aidée, même si sur le moment je ne ressentais rien et c'était la tempête.

C'est facile à dire, je sais bien, mais Dieu n'est jamais indifférent à nous. Bon, pas facile toujours..
Bon courage sur ton chemin, n'hésite pas à écrire plus, peut-être à parler avec quelqu'un de duec..
Et surtout je te remercie d'avoir laissé un petit mot sur ce forum!
Bises,
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: "Dieu veut votre bonheur et il veut que vous le cherchiez"   20.07.11 0:00

Je suis touchée par ton message Pomme.
Je voudrais te dire que pour ma part, je me suis longtemps sentie perdue... désespérée, écartelée entre deux parties de moi que je pensais contradictoires : mon amour pour Dieu (et mon sentiment profond que le Christ nous aime), et de l'autre, mes attirances pour ces femmes sur mon chemin. Quelle souffrance! Ce que je peux te dire c'est : ne reste pas seule avec ce poids sur tes épaules. Sans le crier sur les toits (ca ne sert franchement à rien), parle-z-en comme tu as fait avec un prêtre ouvert, des amis de confiance; mais aussi, parfois, les amis n'arrivent pas à se mettre exactement à notre place, alors, ca peut faire du bien de contacter quelqu'un dans l'association, ou encore, de venir simplement à un week end, à une messe mensuelle de Duec, même en passant. Moi ca m'a fait du bien, ca a apaisé les tensions en moi. Bien sûr personne ne te donnera de solution toute faite, mais petit à petit cela t'aidera à voir les choses autrement. A voir que la situation que tu voyais complètement bloquée, bouchée, depuis des années, n'est pas exactement comme cela, qu'il y a d'autres choses, d'autres possibilités.
Enfin chacun son chemin, sa manière de le vivre; mais voilà, je voulais juste t'encourager en tous cas dans tes moments difficile. Tu n'es pas seule, tu sais.
--
Je viens de découvrir ton deuxième message, dans "témoignages". Dans ce message tu sembles dire que tu es sortie de ces moments de tension extrême entre foi et homosexualité.. ouf!
J'aime beaucoup cette phrase que tu écris, que le prêtre t'a dit : "Dieu veut votre bonheur et il veut que vous le cherchiez". J'ai envie de l'écrire en grand dans ma chambre et me le répéter chaque matin!! :-)

Je rejoins aussi ce que tu dis: comment trouver l'âme soeur?? C'est une grande question, surtout quand on est la minorité dans la minorité dans la minorité!! (femmes parmi les homos parmi les cathos!) - et qu'en plus ca n'est pas écrit sur ton front, ni sur le front de celle que tu cherches.. Je suis moi-même dans ce questionnement, enfin plutôt : je me suis énormément posée la question, et puis maintenant je suis plutôt dans une sorte d'attente légère, advienne que pourra. J'essaie d'avoir confiance. Mais c'est sûr que c'est pas facile, pas facile du tout. Un ami de Duec m'a parlé d'un site anglophone chrétien qui s'appelle rainbowchristians.
Enfin Dieu m'a déjà tellement aidée, tellement délicatement.. quand je me retourne et que je vois ce qu'Il faisait pour moi, et que je ne voyais pas.. alors je me dis que je dois faire confiance, tout en faisant ce que je peux de mon côté pour trouver.
Et toi, qu'en penses-tu?

Courage,
Hélène

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Merci   19.07.11 23:44

Bonjour Davyd, Pomme, Baden,
excusez moi je n'ai pas été présente sur ce forum pendant plusieurs mois. Ce n'est que maintenant que je découvre vos messages.. Je vous remercie de tout coeur.
Moi votre présence m'encourage, j'espère qu'elle en encouragera aussi d'autres notamment les femmes qui sont enfermées dans une culpabilité ou un dégout..

fraternellement,
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
baden

avatar

Nombre de messages : 11
Age : 48
Date d'inscription : 19/07/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   19.07.11 1:02

A Hélène - 5 minutes - Quelque lignes...

Dieu est amour - Dieu nous aime.....
Pourquoi a t-il repris ma compagne partie lors d'un accident de la route ?
Pourquoi je ne prends que les bonnes choses de l'Église pour me déculpabiliser de mon homosexualité ?
Pourquoi me met-il dans les bras d'une personne qui n'est pas libre ?
Pourquoi Dieu ne me guide plus ?
Pourquoi ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pomme



Nombre de messages : 2
Age : 34
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   01.04.11 13:20

Bonjour,

Moi aussi je suis là par contre, je ne pense pas pouvoir aider, je me sens trop perdue pour ça. Mais c'est vrai que ça fait chaud au coeur de voir qu'on est pas seule.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Davyd



Nombre de messages : 3
Age : 30
Date d'inscription : 03/11/2010

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   27.03.11 23:33

Bonjour Hélène,

oui, ce que tu écris, ce que tu dis, ce que tu vis est bonne nouvelle pour toi, pour moi aussi (même si je suis un homme) et j'espère pour bien d'autres !

Bonne suite, vivifiés par la Bonne Nouvelle !
Davyd


Dernière édition par Davyd le 12.02.12 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   12.03.11 23:20

Merci à toi Angie!
Je me réjouis, cela fait du bien de se sentir moins seule! Je souhaite que des femmes portant seules leur homosexualité comme un fardeau et une honte puissent arriver à ce forum (ou à d'autres sites équivalents), et être consolées!

..Je voulais partager avec vous (tous les ami(e)s de Duec), cette phrase de Véronique Margron:
"Le danger est de faire croire que l'impossible serait ce qu'il me faut atteindre, alors qu'il est ce que Dieu fait en moi".
(de son livre Fragiles existences, p. 40.)

Je le comprends ainsi, par rapport à l'homosexualité : le danger serait d'avoir compris (du message du christianisme) que je devais faire l'impossible moi-même, que je devais "gérer mes tendances homosexuelles" moi-même, à la force du poignet, afin de faire le bien...
Alors que 1) Dieu ne me demande pas de les réprimer ces tendances (et Il m'aime en tant que lesbienne et veut mon bonheur y compris là),
et 2) Dieu ne me demande pas de faire cet impossible (sinon quelle tension insupportable en moi!!) mais de Lui laisser faire en moi des choses extraordinaires..
Ce n'est pas à moi, toute seule dans mon coin, de gérer ma vie d'homosexuelle, loin de ma foi, de ma communauté de chrétiens, etc.

Bonne nouvelle, non?! :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
angie



Nombre de messages : 2
Age : 39
Date d'inscription : 11/03/2007

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   13.02.11 16:01

Bonjour à toutes et tous,
Les mois et les années ont passé avant que je revienne sur ce forum. Je suis heureuse de voir que la bouteille à la mer que j'avais lancée en 2008 revient avec de nouveaux messages à l'intérieur. Qu'Hélène et Amara ont fait vivre et grandir la part féminine de ce forum ! 3 filles cela n'est pas gigantesque mais déjà c'est bon de savoir que nous sommes plusieurs. Merci donc d'avoir réagi et relancé des appels. Les découvrir aujourd'hui me met du baume au coeur. De même je me réjouis de voir l'équipe de DUEC toujours active et bienveillante et généreuse : merci à vous tous qui animez ce site et l'association.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   19.10.10 11:15

Bonjour Amara,
merci beaucoup pour ta réponse, je commencais à désespérer!!! (non je rigole, je ne désespérais pas, mais bon, c'est sûr que cela prend du temps avant que d'autres femmes aient accès à ce forum et aient aussi le courage de mettre un petit mot!!!)
:-)
Peut-être d'autres le feront-elles? Je les y encourage, car le forum permet de communiquer tout en gardant l'anonymat.
Moi aussi je suis passée par beaucoup d'étapes... notamment, longtemps, de croire que je devais mettre toute vie affective au placard (j'en étais même jusqu'à m'interdire des amitiés fortes avec des filles autour de moi, par scrupule, même quand il n'y avait absolument rien de l'ordre de l'émoi amoureux, et simplement parce que je me savais lesbienne!!!!! Je me coupais de toute affection même les plus normales et banales.. Et cela, tout en pensant en toute franchise faire le bien pour Dieu, faire plaisir à Dieu.)
[mais bon, Lui, Il regarde nos intentions, alors Il a accepté, en quelque sorte, ma façon de L'aimer et de Lui plaire qui passait par cela à ce moment-là].

Heureusement grâce à Dieu j'ai dépassé ce stade de rejet de toute amitié; et j'ai eu ma période où au contraire je donnais tout dans l'amitié, dans des amitiés habituelles comme dans des grandes amitiés. Mais parfois, je m'aveuglais, me faisait croire à moi-même que telle relation était une grande amitié alors qu'en réalité elle était, de mon côté, un grand amour... Je le savais, mais je pensais pouvoir vivre cette /ces relation(s) en les sublimant dans une forte amitié.
J'ai été parfois déçue.. dont une fois très fortement..
Ce qui a engendré à nouveau colère, révolte, désespoir! Je disais: Mon Dieu, mais si mon coeur ne sert pas à aimer cette femme, mais alors à quoi il sert??
C'était une grande douleur, j'ai mis des années à m'en remettre. Je croyais que c'etait la seule et dernière chance de ma vie de vivre une grande et belle relation d'amitié (étant donné que je m'interdisais toute relation amoureuse).

Et puis maintenant, comme toi Amara, je me reconstruis sous le regard du Seigneur.
Il est de plus en plus présent. Si j'entrevois la possibilité de vivre avec une compagne, qu'en pense-t-Il? Ce qui est certain c'est qu'Il m'aime, qu'Il veut m'ouvrir à la vie, à partager ma vie avec une autre femme ou sous d'autres formes de vie en communauté, je ne sais.
Beaucoup de questions, mais qui s'apaisent en Lui, et aussi en refusant de fonctionner dans le "tout ou rien" dans lequel je m'enfermais auparavant.

Si j'ai un message pour les femmes (ou hommes!) qui liront ce forum, c'est : ne restez pas dans le désespoir de la solitude, car Dieu le tout-Puissant et tout-Amour vous aime et voyez combien Il est capable de vous ouvrir un nouveau chemin, des nouveaux amis, une nouvelle relation même! Ayez confiance!!!!!!!!

Et courage, soutenons-nous les un(e)s les autres!
Hélène
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amara1



Nombre de messages : 4
Age : 39
Date d'inscription : 16/10/2010

MessageSujet: Re: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   16.10.10 1:29

bonsoir,
En réponse à ton appel, je t'écris pour faire signe de vie. Il est vrai que moi aussi je me demandais pourquoi il est si difficile d'entrer en relation avec des femmes catholiques concernées par l'homosexualité.
Je suis passée par toutes les étapes, du déni à la colère en passant par la déprime. Et ce n'est que petit à petit que je me reconstruit, avec le Seigneur.
Merci pour ton initiative. J'espère qu'elle portera du fruit
Amara1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner   01.10.10 10:15

Bonjour
je propose à toutes les femmes homosexuelles et catholiques (ou chrétiennes en général, ou en recherche de leur foi) qui passent sur ce forum se signaler leur existence en laissant ici un petit message...
de façon anonyme si vous le souhaitez, bien sûr! Vous pouvez prendre un pseudo qui ne trahit pas votre identité.

L'idée c'est : si vous laissez un petit mot ici, d'autres femmes qui se sentent homosexuelles tout en vivant leur foi chrétienne se sentiront moins seules.. Une initiative comparable a déjà été lancée par "Angie" sur ce forum en 2008. Je vous propose cette fois d'oser répondre!!

S'il vous plait, prenez cinq minutes pour écrire un petit témoignages ne serait-ce que de 3 lignes, pour nous dire que vous existez!

Personnellement j'ai vraiment besoin de savoir que d'autres femmes, quel que soit leur âge ou leur situation, sont passées par des questionnements similaires aux miens. Il ne s'agit pas de s'afficher, mais simplement, avec toute la discrétion rendue possible par ce forum, de se redonner mutuellement un peu de force pour continuer à avancer! Wink
Les témoignages d'autres personnes proches d'une femme homosexuelle (par exemple des parents) sont aussi les bienvenus! - ainsi que les encouragements de nos frères qui sont majoritaires dans le forum!

Je vous en prie, si vous êtes une femme concernée par l'homosexualité, témoignez de votre existence - même si ce forum vous semble peu fréquenté et si mon message commence à dater: cela peut aider moralement une autre femme qui se sentirait isolée dans ses questionnements devant ce qui semble inconciliable entre sentiments et désir de réaliser la volonté de Dieu dans sa vie, isolée dans ses doutes, sa honte peut-être... son désespoir même! Pour y être passée, je sais ce que cela veut dire! Et je sais aussi combien cela fait du bien de se sentir moins seule...

Mille mercis! Et merci à DUEC qui nous offre ce lieu..

Hélène
PS: J'ose demander à notre soeur et amie Thérèse (Ste Thérèse de Lisieux) dont c'est la fête aujourd'hui... de bénir cette initiative et de prendre soin de toutes les femmes qui seraient désespérées par leur situation. Toi qui nous a appris à faire confiance à Dieu et à oser Lui demander!! Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lesbiennes et catholiques : un lieu pour témoigner
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Cherche lieu pour mariage
» Attention : changement de lieu pour la réunion du 27 aout !!!
» cherche lieu pour accueillir des réunions de travail sur Lyon et environs
» Changement de date et de lieu pour certaines réunions parentalité !
» lieu pour méditer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: TEMOIGNAGES-
Sauter vers: