Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Préservatif et loi de la gradualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ursule

avatar

Nombre de messages : 578
Age : 57
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: Préservatif et loi de la gradualité   21.04.12 18:41

Citation :
C’est pourquoi il peut estimer préférable de recourir au préservatif pour éviter à des personnes porteuses du virus du sida de le transmettre à leur partenaire.

C'est un voeu très pieux mais je me demande si beaucoup de porteurs du virus du sida sont dans cet état d'esprit . L'esprit de vengeance aveugle est malheureusement un trait caractéristique de certains esprits malades sans à priori aucun vis à vis des homosexuels car cela peut concerner aussi bien les hétéros que les homos ou bi ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Préservatif et loi de la gradualité   22.11.10 21:42

Je lisais dans la Croix de ce jour un article intéressant de Dominique Greiner. La loi de la gradualité est une notion importante,; essentielle, dans la morale catholique, et elle n'est pas toujours bien comprise.
J'en rappelle d'abord le contexte :
À la question: «l'Église catholique n'est pas fondamentalement contre l'utilisation de préservatifs ?», le souverain pontife répond, selon la version originale allemande : «dans certains cas, quand l'intention est de réduire le risque de contamination, cela peut quand même être un premier pas pour ouvrir la voie à une sexualité plus humaine, vécue autrement».

Le commentaire de D. Greiner

Le préservatif, un pas sur le chemin d’humanisation de la sexualité, dans certaines circonstances ? Au plus haut niveau de l’Église, en 2005, le cardinal Lozano Barragan s’était déjà prononcé en faveur du préservatif pour éviter la transmission du virus du sida. Bien d’autres théologiens et évêques se sont aussi exprimés dans le même sens.

L’affirmation de Benoît XVI ne marque donc pas une révolution en matière de morale. Par ses propos, il ne fait que tirer les conséquences de la « loi de gradualité » telle que Jean-Paul II l’a développée dans Familiaris consortio . Dans cette exhortation apostolique publiée en 1981, un an après le Synode des évêques consacré à la famille, est notamment abordée la question de la réception de l’encyclique Humanæ vitæ au sujet de la contraception.

En parlant de « loi de gradualité », le pape situe les exigences morales dans une dynamique de vie. La gradualité ne signifie pas que la loi s’adapte aux capacités humaines de se conformer aux préceptes moraux, mais elle prend acte que l’homme est traversé par une loi de croissance ou de progression dans la recherche du bien.
Premier pas sur le chemin d’une humanisation de la sexualité

La loi de gradualité n’est pas une excuse aux écarts par rapport à la loi morale. L’incapacité à faire face aux exigences dans la recherche du bien ne disqualifie pas ce bien. Une vision réaliste des limites humaines n’est pas dissociable d’un engagement de la volonté morale.

"La position de Benoît XVI n’est donc pas un feu vert donné à l’usage du préservatif. Mais en vertu de la loi de gradualité, il reconnaît que tout le monde n’est pas en mesure de vivre les exigences que rappelle l’Église catholique en matière de morale sexuelle. C’est pourquoi il peut estimer préférable de recourir au préservatif pour éviter à des personnes porteuses du virus du sida de le transmettre à leur partenaire.

Un tel comportement n’est pas neutre d’un point de vue éthique. Il est déjà l’expression d’un respect reconnu à autrui. Et il peut être un premier pas sur le chemin d’une humanisation de la sexualité, c’est-à-dire d’une intégration toujours plus profonde des manières d’aimer et de faire l’expérience de la rencontre d’autrui, et pas seulement dans un registre sexuel. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Préservatif et loi de la gradualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le préservatif féminin
» Publicité Préservatif DUREX
» Le pape estime que le préservatif ne peut régler le problème du Sida.
» le préservatif Selon Ségolène Royal
» vous portez toujours un préservatif en courant ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: QUOI DE NEUF ?-
Sauter vers: