Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 "Jeunes" et femmes : quelle place dans l'association?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: "Jeunes" et femmes : quelle place dans l'association?   08.02.11 23:43

Peut-être, au fond, que ma question s'adresse davantage à l'Eglise en général qu'à Duec..
Peut-être que ce n'est pas à Duec d'offrir un lieu où jeunes et/ou femmes se retrouvent (pas exclusivement mais où ils se sentent homos en Eglise), peut-être faut-il imaginer d'autres formes - peut-être plus directement dans l'Eglise?? - où les accueillir? Je ne sais pas. Qu'en pensez-vous?
La spiritualité et le vécu de Duec sont pourtant, à mes yeux, extraordinaires et très très précieux!

Pour aider à comprendre ma question, peut-être: franchement, si chacun des hommes homo de plus de 50-60 ans qui sont à Duec, s'étaient vus arriver, la première fois qu'ils mettaient les pieds à Duec, en tant que seul homme de cet âge (ou avec un ou deux autres) au milieu d'une quarantaine ou cinquantaine de femmes ayant entre 18 et 30 ans,
franchement auraient-ils pensé que Duec était fait pour eux?
Et imaginons que cette même proportion de jeunes femmes se seraient maintenue pour la suite des réunions de Duec où ils auraient continué à venir (à supposer qu'ils n'aient pas été désespérés par la première rencontre, quand bien même toutes ces jeunes filles eussent été très accueillantes) ? Se sentiraient-ils à l'aise?
Bien sûr ils se sentiraient accueillis et puis le dialogue avec ces jeunes femmes pourrait être éclairant sur leur propre situation. Mais sincèrement, se sentiraient-ils à leur place?
Franchement...

C'est pourtant ce que cela donne si l'on inverse les couleurs.. Cela peut peut-être aider à comprendre la question que j'ai voulu mettre en avant.

Mais, là encore, ce qui se vit à Duec est déjà très chouette, très profond, il ne s'agit pas de remettre en cause tout cela ni l'accueil très fraternel qui y est présent - et encore moins de remettre en cause la présence de tous les frères homos d'un certain âge! Il s'agit juste de se demander comment créer des conditions favorables à, justement, un peu plus de mélange..

Mais revenons-en à l'Eglise: peut-être est-ce davantage là que cette question doit être posée? Qu'en pensez-vous?
Bien amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: "Jeunes" et femmes : quelle place dans l'association?   30.01.11 0:18

Oui, bien sûr..
Je ne demande ni exclusivisme ou repli (je l'ai précisé plus haut!) ni que l'accueil soit amélioré à Duec (car comme je l'ai précisé aussi plus haut, l'accueil y est très chaleureux). Là n'est pas la question. Je voulais simplement lancer un débat, une réflexion, auprès de la large majorité des frères de Duec qui ne se sentent pas en minorité et ne se demandent pas "mais qu'est-ce que je fais là?":
Y a-t-il en France un lieu où l'on peut être pleinement homo+catho+jeune, ou homo+catho+femme.. (et tout en même temps ce serait bien)?
A Duec on est accueilli intégralement et ce n'est pas sur cela que je propose de réfléchir. Ce que je me demandais, c'est comment offrir à ces autres (femmes, jeunes) un lieu de rencontre fraternelle (où ils n'aient pas peur de venir) pour se sentir moins seul dans ce cas, car ils sont tout autant concernés que les autres (hommes, d'âge un peu plus mûr).
Bien sûr ce n'est pas le but d'une association de forcer les gens à venir chez elle! Mais je proposais simplement de se (re)poser la question: y a-t-il les formes qu'il faut pour permettre à ces gens aussi de venir? Pour qu'ils se sentent moins seuls eux aussi?

C'est, il me semble, une "véritable question", tout de même.

Quoi qu'il en soit, il est certain que Duec est un endroit super, une association accueillante, et sage aussi! Merci aux bénévoles qui l'animent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: attention réponse longue ! :)   25.01.11 20:43

Ma chère Hélène

Je comprends bien ton souhait, mais ce n'est pas si simple.

Des jeunes, il y en a beaucoup qui sont en lien avec l'association, ils la connaissent bien, et ils sont en contact avec elle. Simplement, pour beaucoup le mode de participation passe moins par la venue aux week-ends ou aux groupes que par le dialogue personnel par Messenger, où ils forment la grosse majorité.

Difficile d'en dire les causes : en tout cas je comprends qu'ils soient moins libres de leur temps que des retraités : il y a le travail , le côté financier des déplacements, peut-être la priorité donnée à l'étude ou aux sorties entre amis les week-end, je ne sais...
Peut-être aussi que pour certains, venir à une association homo signifie se reconnaître publiquement homo, ce à quoi tous ne sont pas prêts.
Peut-être que, lorqu'on est jeune, on se prend moins la tête avec des histoires spirituelles encombrantes...
Il y a sûrement le fait que, parmi ceux qui se tournent vers nous, beaucoup ont encore des questionnements non résolus dont ils préfèrent parler seul à seul dans le cadre de Messenger plutôt que d'assister à un week-end sur un thème général.
Du moins beaucoup plus nous connaissent que tu ne le crois.

Quant aux femmes homosexuelles, ne rêvons pas à la parité illusoire dont parle Henri : en statistiques, leur nombre dans la société est bien inférieur à celui des hommes (de 4 à 5% de différence, je crois), et il est normal que cela se reproduise + ou - chez nous. Nous avons bien pensé à certaines époques à créer un groupe de partage de femmes, mais elles n'ont jamais été au rendez-vous. En mes 11 ans d'animation de groupes, il n'y a eu qu'une année où elles ont été plus nombreuses que les hommes.

Quoi qu'il en soit, le but de Devenir Un En Christ n'est pas "d'aller à la pêche" à tel ou tel public comme si nous étions un club de rencontres ou un nid douillet de semblables, mais nous accueillons tous ceux qui se reconnaissent enfants de Dieu et sont confrontés à l'homosexualité, personnellement ou chez un proche. Et quand nous essayons de nous faire mieux connaître, c'est de tous, quels qu'ils soient.

Si des mêmes caractéristiques se retrouvent chez des personnes, nous essayons de faire des journées spécifiques. Nous en avons pour les parents, pour les enfants, pour les divorcés à cause de l'homosexualité, pour les couples hétéros, peut-être bientôt pour les couples homos... Beaucoup d'autres choses seraient à faire, pour les femmes par exemple, comme tu le suggères...
ça viendra peut-être, c'est dans l'air de temps en temps, mais pour l'instant ça ne semble pas mûr. Et nous sommes une petite asso sans beaucoup de moyens... notamment en hommes et en temps... les bénévoles que nous sommes ne peuvent pas tout faire non plus...

Quant aux groupes de partage, il est bon que les participants puissent s'y accueillir dans toutes leurs différences et s'en enrichir. Ces différences sont généralement bien plus grandes que des simples questions d'âge ou de sexe. Mais tous en tirent profit et je ne suis pas sûr que le repli sur son semblable (en sexe, en âge) soit d'une aussi grande richesse. Comme tu le dis bien, chacun apporte son expérience à l'autre.

Maintenant, si dans ton groupe de partage tu t'es sentie incomprise ou laissée de côté, alors ça c'est une véritable question...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: Re: "Jeunes" et femmes : quelle place dans l'association?   24.01.11 11:56

Merci Henri

Tu as raison,
sauf que... comment veux-tu que je "ramène des copines" si.. je n'en ai pas?? En effet, je suis une lesbienne particulière: une catho, qui a longtemps fait abstraction de ses désirs homos, qui l'a caché et qui le cache, qui a principalement été amoureuse de femmes hétéros, qui ne souhaite pas faire son coming out pour un certain nombre de raisons (on a droit à une intimité non?) et qui traine les pieds pour rejoindre "le milieu homo".. Je suis plus dans le milieu "catho" que dans le milieu "homo", et dans le milieu "catho" je ne connais pas de lesbiennes.. car elles se cachent, comme moi :-) .
Car les lesbiennes, ce ne sont pas seulement les nanas militantes et libérées, présentes dans les assos gay... se sont aussi des femmes qui n'en parlent à personne, surtout si elles sont cathos, et engagées dans d'autres choses pour rendre leur vie féconde et ouverte d'une autre manière, voire "pour pas que ca se voit" : social, aide aux autres, activités paroissiales etc... et ces femmes souffrent certainement beaucoup, se posant beaucoup de questions, et c'est d'elles dont je parle et dont je me demandais comment l'assos pourrait les rejoindre.
Tu as raison à propos des femmes "non concernées directement" mais conjointes (ou ex-) d'homos, leur présence est une grande richesse pour l'assos (tout comme celle des parents, hommes et femmes, d' "enfants" homos). De toutes manières, il faut garder cette grande ouverture: faire un clan "femmes" ou "jeunes" serait une erreur à mon avis. Mais faire des efforts pour leur donner une place, aux unes et aux autres, serait super!
En tous cas... quoi qu'il arrive,
je voudrais te dire merci pour ton enthousiasme et ta fraternité, ton affection! Tu as raison, à Duec on est super bien accueilli(e)!! Merci à toi!!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
h de portzamparc

avatar

Nombre de messages : 33
Age : 57
Date d'inscription : 21/12/2005

MessageSujet: Re: "Jeunes" et femmes : quelle place dans l'association?   23.01.11 23:49

salut Hélène
tu as bien raison, et je trouve qu'une asso saine est une asso où la parité est respectée !
J'aime bien votre contact à toutes et je trouve que les filles nous enrichissent bien...
Bon, c'est vrai, la part des femmes du côté homo est assez sous-représentée -mais pas de mauvaise qualité j'insite !-, mais il ne faut pas oublier quand même les nombreuses mères de familles (ou rares épouses) qui sont à DUEC et là nous avons un vivier à la hauteur, avec la quantité et la qualité, non ?
Mais je t'approuve grandement : il manque encore et toujours des filles, des nanas bien pétillantes comme toi et avec plein de talents et de pêche pour équilibrer la masse impressionnantes de mâles que nous formons...
Mais rien ne t'empêche, ma grande, d'en faire venir aussi... Ramène-nous tes copines qu'on festoie tous ensemble avec mes copines de David et Jonathan et toutes ces filles nouvelles qui font désormais partie des meubles ! Et tu pourras noter au passage qu'il y a eu des arrivées -qui apprécient l'accueil à DUEC- de filles jeunes et jolies qui restent.
Mais organisons une journée d'accueil où chacun pourra venir avec toutes ses copines lesbiennes : nous en connaissons tousTES qu'il serait aisé d'inviter et de motiver.
On n'est pas obligé d'attendre l'open-messe de juin pour rameuter les foules... la journée de la femme tombe à qq jours de la messe de Mars... on peut se fixer ce défi... faire venir un max de nos copines ! tu nous organises cela ??
Merci de cette demande qui peut, qui doit forcément nous apporter beaucoup...Je vous aime ! Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.20six.fr/homocatho
Hélène



Nombre de messages : 24
Age : 40
Date d'inscription : 08/11/2009

MessageSujet: "Jeunes" et femmes : quelle place dans l'association?   22.01.11 12:02

Bonjour,
je suis femme, "jeune", et franchement, je me sens un peu seule dans l'association... même si tout le monde est sympa, et que c'est chouette, et tout.
Quelque part je me dis qu'il doit bien y avoir des femmes concernées (croyantes et homosexuelles) et surtout, des jeunes concernés et qui souffrent dans leur coin, seuls avec leurs questions... leur appels au secours sur msn (cf. message de l'administrateur en 2009) le prouvent.
Je me dis que peut-être l'association ne sait pas les rejoindre... ou pas assez... ou que s'il y avait quelque chose de spécial pour les jeunes (style: un week end pour les 18-35 ans, un groupe de partage), les jeunes viendraient davantage, et que s'il y avait quelque chose de spécial pour les femmes (week end, groupe de partage), les femmes viendraient davantage.. Qu'en pensez-vous?
Car il n'y a pas de raison objective qu'il y ait plus d'hommes de plus 50 ans qui soient concernés par les problématiques "être chrétien et homosexuel" que de femmes, ni que de jeunes!!
Peut-être, direz-vous, les jeunes pratiquent-ils moins sur le plan religieux (cela reste à prouver) mais alors dans ce cas, qu'en est-il des femmes, souvent plus présentes dans les églises? Je pense que le problème n'est pas là.
Et l'homosexualité elle est là à tous les âges, et de façon encore plus cruciale en début de vie adulte, non?
Et puis les hommes de plus de 50 ans peuvent énormément apporter aux jeunes, par leur expérience de vie, ils peuvent aider les jeunes à poser des choix en toute vérité par exemple. Non? Alors peut-être faudrait-il faire davantage de place aux jeunes dans les groupes de partage?
Qu'en pensez-vous? Je lance cela comme un débat, des propositions...
Merci de vos contributions à ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
"Jeunes" et femmes : quelle place dans l'association?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ce que m'ont dit les femmes harcelées dans l'armée française.
» Trouver sa place dans la fratrie
» Quelle maternité dans le 78 ?
» Quelle poussette dans coffre grand c4 picasso?
» Quelle huile dans les purées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: QUOI DE NEUF ?-
Sauter vers: