Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 Chrétiens & sida

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chrétiens & sida   13.03.07 16:54

Prière à Notre-Dame Santé des malades

Pope prayingO Vierge Marie, Santé des malades
toi qui as accompagné Jésus sur le chemin du Calvaire
et qui es restée au pied de la croix où mourait ton Fils
en participant intimement à ses souffrances,
accueille nos souffrances et unis-les aux siennes
pour que les graines semées durant le Jubilé
continuent à produire des fruits abondants au cours
des prochaines années

Mère très tendre, nous nous adressons à Toi.
Obtiens-nous de ton Fils de pouvoir bientôt retourner
à nos occupations, après un complet rétablissement
pour nous rendre utiles au prochain par notre travail.
Pour l'heure, reste avec nous au temps de l'épreuve
et aide-nous à redire chaque jour avec Toi notre oui,
sûrs que Dieu saura tirer du mal un bien plus grand.

Vierge Immaculée, fais que les fruits de l'Année Jubilaire
soient pour nous et pour ceux qui nous sont chers
le gage d'un élan renouvelé dans notre vie chrétienne,
afin que nous trouvions l'abondance de la miséricorde de Dieu
dans la contemplation du Visage du Christ ressuscité,
ainsi que la joie d'une communion plus totale avec les frères,
prémices de la joie sans fin du Ciel. Amen!

Vatican, le 11 février 2001
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chrétiens & sida   13.03.07 16:54

Fondation "Le Bon Samaritain"

Au cours de l’audience accordée à son Éminence le cardinal Angelo Sodano, Secrétaire d’État, le 12 septembre 2004, le Saint-Père Jean-Paul II a érigé la Fondation « le Bon Samaritain », avec personnalité juridique publique, canonique et civile, ayant siège en l’État de la Cité du Vatican.

La Fondation a pour objectif d’aider économiquement les malades les plus nécessiteux, en particulier les malades du sida. C’est ainsi que l’Église du Christ se soucie d’accomplir le mandat reçu du Seigneur : « guérissez les malades » (Lc 10,9 ; Mt 10,Cool et désire faire un geste d’amour solidaire en faveur des plus abandonnés.

La fondation est confiée au Conseil pontifical pour la Pastorale de la Santé, qui a eu cette initiative accueillie avec bonté par le Saint-Père, car, comme il le déclare lui-même : « C’est l’heure d’une nouvelle ‘imagination de la charité’ qui se déploierait non seulement à travers les secours prodigués avec efficacité, mais aussi dans la capacité de se faire proche, d’être solidaire de ceux qui souffrent, de manière que le geste d’aide soit ressenti non comme une aumône humiliante, mais comme un partage fraternel » (Novo Millenio Ineunte, n.50).

Le Saint-Père Jean-Paul II invite tous les hommes de bonne volonté, spécialement ceux des pays économiquement plus développés, à contribuer aux finalités de cette Fondation.

Le sida/VIH est une des épidémies les plus dévastatrices de notre temps ; c’est un drame humain qui, par sa gravité et son ampleur, constitue un des défis de santé les plus importants au niveau mondial. Les informations publiées dans le Rapport des Nations Unies « l’Impact du sida » de 2004, parlent clairement : depuis l’apparition de cette épidémie (vers les années ’80), plus de 22 millions de personnes sont mortes dans le monde à cause du sida et, actuellement, 37.800.000 personnes vivent avec le VIH/sida. EN 2003, 2,9 millions de personnes sont décédées à cause du sida et 4,8 millions ont été infectées par le virus VIH. Le sida représente la principale cause de mortalité chez les personnes dont l’âge est compris entre 15 et 49 ans.

Voici quelques données importantes sur la situation actuelle de la pandémie dans le monde. Les pays africains comptant plus d’un million de malades du sida sont : l’Afrique du Sud 5.300.000 ; le Nigeria, 3.600.000 ; le Zimbabwe : 1.800.000 ; la Tanzanie : 1.600.000 ; le Mozambique : 1.300.000 ; l’Éthiopie : 1.200.000 ; le Kenya : 1.200.000 ; la République démocratique du Congo : 1.100.000. En Amérique, les pays ayant plus de 100.000 infectés sont : les États-Unis d’Amérique, 950.000 ; le Brésil : 660.000 ; Haïti : 280.000 ; la Colombie : 190.000 ; le Mexique : 160.000 ; l’Argentine : 130.000 ; le Venezuela : 110.000. En Asie, l’Inde, avec 5.100.000 ; la Thaïlande : 570.000 ; le Myanmar : 330.000 ; le Viêt-Nam : 220.000 ; la Chine : 130.000. En Europe, la Russie: 860.000 ; l’Ukraine : 360.000 ; l’Italie : 140.000 ; la France : 120.000. Les pays comptant plus de 10.000 infectés en Océanie sont : la Papouasie-Nouvelle-Guinée : 16.000 ; l’Australie : 14.000. On prévoit qu’en 2025, le sida provoquera la mort de 31 millions de personnes en Inde et 18 millions en Chine.

Pour les enfants, la situation est dramatique. En effet, selon les données du rapport 2004 de l’UNICEF, ONUSIDA et EUSIDA « Children on the brink », entre 2001 et 2003, le nombre total d’enfants devenus orphelins à cause du sida est passé de 11,5 millions à 15 millions, dont la plupart son en Afrique. On estime que d’ici à 2010, à cause du sida/VIH, il y aura 18,4 millions d’orphelins en Afrique sub-saharienne. En 2003, 5,2 millions d’enfants sont devenus orphelins de cette pandémie. En outre, le nombre toujours croissant des orphelins modifie, en Afrique surtout, le système traditionnel de l’accueil des orphelins dans les familles puisque celles-ci, déjà pauvres, éprouvent des difficultés à prendre en charge ces enfants.

Répondant à l’appel pressant du Saint-Père, l’Église catholique, dès l’apparition du terrible fléau, a toujours apporté sa contribution aussi bien pour prévenir la transmission du virus VIH que pour venir en aide aux malades et à leurs familles, au niveau de l’assistance médicale, sociale, spirituelle et pastorale. Actuellement, 26,7% des centres de soins pour le sida/VIH dans le monde sont catholiques.

Les programmes que réalisent ces centres se développent suivant quatre lignes générales : 1. Formation du personnel de la santé, des prêtres, des familles et des jeunes. 2. Prévention : éducation sanitaire, élaboration de documents ecclésiaux, congrès. 3. Soins et assistance : pour les aumôniers, les médecins, les infirmières et les infirmiers, pratique du sacrement de pénitence, accompagnement psychologique et spirituel, diagnostics, projets variés, actions internationales et diocésaines de la Caritas, centres pour les malades. 4. Prise en charge et accompagnement des malades eux-mêmes, des orphelins, es veuves et des grands-parents, dans les prisons et/ou dans des maisons de réinsertion sociale.

En plus de cet engagement précieux et digne d’éloges, le Conseil pontifical pour la Pastorale de la Santé a accueilli la demande du Saint-Père Jean-Paul II qui, s’adressant aux évêques des Conférences épiscopales d’Amérique, d’Australie et d’Europe, demande qu’ils s’unissent aux pasteurs de l’Église d’Afrique, afin d’affronter plus efficacement l’urgence du sida.

Pour cette tâche précisément, le Saint-Père a constitué la Fondation déjà mentionnée « le bon Samaritain ». Nos centres qui s’occupent des malades du sida, malgré tout ce qu’ils font, d’une part n’ont pas de ressources pour les médicaments nécessaires et, de l’autre, ils ne sont pas assez nombreux pour couvrir les besoins pressants qui se présentent.

Pour constituer notre fonds, le Saint-Père a offert une somme de cent mille euro, comme exemple de charité, seulement pour commencer à alimenter les ressources et à offrir un modèle que nous demandons à tous les catholiques de suivre.

Aujourd’hui, nous sommes dans le temps de Noël, un moment extrêmement opportun pour accueillir l’invitation du Saint-Père, adressée à tous les hommes de bonne volonté, de contribuer au fonds « Le bon Samaritain », dans le but de sauver tant de vies et d’en soulager tant d’autres. Voilà le cadeau le plus apprécié que nous puissions offrir à l’Enfant Jésus .

Nous lançons cet appel aux évêques surtout et à leurs diocèses, aux prêtres, aux instituts religieux, aux fondations pour les œuvres caritatives et à tous les hommes de bonne volonté : veuillez vous organiser de manière permanente, afin de répondre généreusement à l’invitation du Saint-Père et d’offrir vos contributions, surtout, comme il a déjà été noté, en ce temps de Noël.

La Fondation « Le bon Samaritain » est confiée au Conseil pontifical pour la Pastorale de la Santé et le Saint-Père a désigné comme président de cette fondation, le Président du Conseil pontifical pour la Pastorale de la Santé.

En vous souhaitant à tous une fête de Noël sereine et généreuse pour réaliser l’appel que vous adresse le Saint-Père en ce moment, nous espérons recevoir bientôt vos dons en faveur des frères malades du sida, comme signe de cette ‘imagination de la charité’ qui nous incite tous à devenir toujours plus proches et solidaires de ceux qui souffrent, afin de donner un signe prompt et authentique de notre partage fraternel.

Vous pouvez envoyer vos dons et ceux de tous les hommes de bonne volonté :

A. par virement bancaire aux comptes courants ouverts auprès de l’Istituto per le Opere di Religione (IOR) du Saint-Siège, en dollars U.S.A. ou en euro ;

B. par chèque bancaire international à l’ordre du

Cardinal Javier Lozano Barragán, Président de la Fondation « Le bon Samaritain », Palazzo S. Paolo, Cité du Vatican.

Le siège légal se trouve auprès de ce Conseil pontifical, toujours à votre disposition pour des information ultérieures :

Tél. + 39.06. 6988 3138 - + 39.06. 6988. 4720 ; + 39.06. 6988. 4799 - Fax : +39.06 6988. 3139. - e-mail : goodsamaritan@hlthwork.va

http://www.healthpastoral.org/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chrétiens & sida   13.03.07 16:52

Connais pas ? Que fait-elle exactement ?
Revenir en haut Aller en bas
patrick_mtl



Nombre de messages : 68
Age : 41
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: Chrétiens & sida   13.03.07 16:49

L'Église Catholique est très engagée dans la lutte contre cette pandémie.

Je rappelle que Jean-Paul II et, ensuite, Benoit XVI ont soutenu une Fondation pour lutter contre cette terrible maladie. Cette fondation se nomme "Bon Samaritain" et a été mise sur pied en septembre 2004.

Source: Zenit.
http://www.catholique.org/news-une-6614.php

a+

patrick
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Chrétiens & sida   12.03.07 15:29

L'association "Chrétiens & sida" est une association oecuménique, animée par des chrétiens de diverses confessions. Elle a pour but de contribuer à ce que les Eglises prennent leurs responsabilités dans la crise du Sida en sensibilisant et en informant les croyants.
http://www.vih.org/cs/index.htm
Revenir en haut Aller en bas
 
Chrétiens & sida
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maldives : A l’ombre des plages, les Chrétiens sont envoyés dans des camps.
» Cette vidéo démontre la haine islamiste envers les chrétiens !!!
» Dangers qui guettent les chrétiens mûrs ou en marche vers la maturité
» Joyeux Noël pour nos am(i)es Chrétiens!
» Kinshasa 16 février 1992, la marche pacifique des chrétiens se termine dans le sang.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: