Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ursule

avatar

Nombre de messages : 602
Age : 57
Date d'inscription : 23/03/2012

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   19.04.12 18:30

Moi je pense que la difficulté vient de la non acceptation de la sexualité par l'Eglise ou d'une sexualité très "rangée" (la sexualité n'est acceptée que dans une dimension reproductrice ou d'un amour très difficile à atteindre par l'homme) ;et il n'est donc pas plus difficile à l'homosexuel d'être catholique qu'à l'hétérosexuel qui décide de devenir prêtre par exemple car on lui demande à ce moment là une sublimation de sa sexualité qui devrait se traduire dans les faits pas une chasteté complète !Les scandales de pédophilie montrent bien combien il est difficile aux prêtres de vivre cette chasteté complète comme il est difficile pour les homosexuels de se faire accepter par l'ensemble de la communauté Catholique ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fred

avatar

Nombre de messages : 244
Age : 44
Date d'inscription : 25/11/2006

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   17.07.07 21:21

Je suis très étonné que FB05 n'ai pas laissé un message !!

Dommage, ses réponses me plaise et très bien argumenté, sans aucune faute (de frappe) d'orthographe, lol.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://docteurangelique.forumactif.com/theologie-spirituelle-f1/
homoetcatho



Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   05.06.06 17:56

Coucou ! Assez pressé par le temps qui me reste devant moi, je prends la discussion au vol pour vous faire part de mon petit témoignage : http://homoetcatho.canalblog.com
J'ai lu en diagonale les discussions ci-dessus. Je ne pense pas que l'Eglise catholique veuille nous laminer mais elle nous propose un chemin, rude c'est clair, mais dans une optique différente de ce qui peut nous être proposé en dehors.
Nous sommes tous différents, nous avons tous nos croix à porter tous les jours, mais nous sommes tous appelés au bonheur éternel : louer Jésus éternellement !
God bless you !
victor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunolyrique



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: catholique ET homosexuel   15.04.06 0:01

Cher jséb,

Je me permets de te répondre avec un peu d'humour: j'espère qu'ici tu vas retrouver l'image d'une communauté aimante...aucune communauté n'est parfaite, sinon nous serions déjà au Paradis.Et comme nous sommes des être réels (et non virtuels), nous pouvons aussi nous retrouver en communauté. La difficulté vient bien sûr de notre petit nombre et de l'éloignement. Je pense avec émotion à nos ainés dans la foi qui ont vécu toute leur vie dans la culpabilité de ce qu'ils étaient, parfois ne le reconnaissant pas pour eux-mêmes, et qui n'en ont jamais parlé à personne.
Vive internet!
Courage jséb: ici c'est déjà une communauté, et tu y as ta place, toute ta place!
Je prie pour toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brunolyrique.skynetblogs.be/
jseb59



Nombre de messages : 6
Age : 45
Date d'inscription : 07/04/2006

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   07.04.06 13:38

ce qui nous fait probablement peur, c'est le jugement moral. Pour ma part j'ai évacué la question en ne pratiquant plus depuis que j'ai fait mon "coming", c'est à dire : 10 ans. On ne peut pas dire que la communauté me manque particulièrement. J'en ai tellement pris plein la figure il y a dix ans, que sans doute j'ai perdu l'image d'une communauté aimante.
Je pratique beaucoup l'équitation, c'est un milieu où l'on rencontre beaucoup de gays. Cela doit avoir des causes qu'il serait trop long d'expliquer (rapport à l'animal vécu comme substitut de la paternité ; esthétique ; sport qui demande à la fois de la finesse et du tempérament). C'est un milieu où je ne me suis jamais senti jugé, où je ne me sens même pas gay. Comme les autres cavaliers ne vont pas mettre en avant le fait qu'ils sont hétéros. Nous y avons beaucoup d'amis.
Je mets volontairement en parallèle les deux milieux pour montrer que la différence vient probablement de la théologie morale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://limportantestdesarracher.ublog.com
Louis

avatar

Nombre de messages : 2
Age : 102
Date d'inscription : 31/01/2006

MessageSujet: difficulte cath homo   01.04.06 16:52

j'ai toujours pensé que ma particularité m'excluait de l'église comme elle m'excluait de la societé.
cette particularité me faisait vivre dans le pêché.
Je me sentais donc indigne de l'église et m'en excluait aussi moi même.
Je commence seulement à me sentir le droit d'être croyant.
Je réalise que mon plus grand soutien provient de cet amour qui est inflexible.
Pourquoi m'en priverai je ?
La communion m'est donnée comme à tout enfant de Dieu et j'en profite sans arrière pensée.
Elle m'apporte le soutien dont j'ai besoin, m'aide à traverser les épreuves .
Aujourd'hui je vis avec cette particularité mais avec l'accueil du Père, cela est complétement différent.
Je n'ai pas la vie facile et j'aurai sans doute encore beaucoup d'épreuves à traverser.
Mais le fardeau sera moins lourd à porter, je le sais.

Bien amicalement à tous mes frères

Louis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caravage



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   01.04.06 12:26

Merci chers Yves, Bruno, Eric...et tous...

je ne sais pas bien ce qui me touche le plus: ce que vous dites, ou le simple fait que vous le dites.

Ce que vous dites: parce que'y retrouve ce je crois, ce que je pense, ce que j'expérimente, même si je me sens un peu en impasse en ce moment.

le fait que vous le dites: car, impasse ou pas, je me sens accompagné, entouré, dans ce combat de chaque jour: laisser le Christ agir en nous, Le laisser nous donner sa paix, nous combler de sa joie, pour en rayonner à notre tour. c'est bien ce qui m'encourage le plus en ce moment: vous êtes là, signe pour moi que le Christ est là...

Carême inattendu et chemin de résurrection...
Caravage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 44
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   30.03.06 5:37

Votre débat est très riche, et il met le doigt sur l'essentiel je trouve.

Oui, en effet, c'est quand l'on est dans l'impasse qu'on peut vraiment tout remettre à Dieu, et croire qu'il agit, parce que nous, nous ne le pouvons plus avec nos propres forces.

Quelle épreuve, mais aussi quelle école ! He oui, parfois dans nos vies on ne maîtrise plus rien, on ne comprend rien. Mais qu'est ce que Dieu nous demande si ce n'est tout lui remmettre ? Même cette impasse, même cet abîme, même cette vie que nous avons du mal à supporter.

Hé non, nous n'avancerons jamais "tout puissant", mais comme il a été dit avant dans ce forum, jour après jour , millimètre par millimètre , souvent à notre insu, lentement mais sûrement. Si nous ne savons pas où nous allons, Dieu oui.

Et finalement, l'apprentissage de la foi c'est ça. Croire qu'il nous aime, qu'il veille sur nous, et qu'il nous réserve une oasis après la sécheresse. Parce qu'il ne nous a pas mis sur terre pour souffrir, mais pour témoigner que son amour nous aide à vivre et à aimer. Et que cet amour qu'il nous donne nous puissions le transmettre à d'autres.

Nous ne savons pas comment, mais cette confiance en son amour qui nous transforme, nous guidera, soyons en sûrs. C'est notre rempart, que personne ne peut nous enlever, sinon nous-mêrmes.

Alors les amis, sentez vous aimés, mêmes si vous ne vous sentez pas follichons, et avançons tous devant Lui avec nos défauts , nos imperfections, nos limites nos maladresses, en vérité. Nul n'est écarté.

Une belle espérance s'ouvre donc pour tous ! Mettons-nous en route !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   28.03.06 17:55

Mon cher Caravage, je me sens très touché par ton sentiment d'impasse, par ta difficulté à espérer.... je ne peux que te partager que je te prends dans ma prière très spécialement. Avec toute mon amitié,
Yves
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
caravage



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   28.03.06 10:35

quand la paix débouche sur des chutes nouvelles... qu'elles sont douloureuses! on se sent de retour dans son impasse, en plus insupportable. Alors on se sent complètement ds la théorie. Croire en un chemin de sainteté devient une abstraction, une idée. et plus une expérience patiente.si l'espérance devient abstraite...il ne reste comme concret que l'impasse. voilà qui est tout à fait réjouissant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didyme

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 45
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   28.03.06 8:11

Il ne s'agit pas pour moi, cher Yves, de nier l'aspiration à la douceur et à la paix. Mais il faut bien reconnaître que dans le quotidien de la vie humaine, ils sont nombreux ceux qui passent par des moments difficiles : souffrances, maladies, handicap, deuils, doutes, desespoir, ... Néanmoins je crois que c'est ce qui nous permet aussi de goûter les moments de paix et de joie. Y aurait-il besoin d'une espérance s'il n'y avait pas parfois le désespoir ?

L'espérance, n'est-ce pas espérer malgré tout ?
La foi, croire malgré tout ?
La charité, aimer malgré tout ?

Une vie unifiée est-elle à l'abri des difficultés ? Je ne le crois pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.didyme.be/blog
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   28.03.06 1:10

Je suis bien d'accord avec toi, Didyme : dans catholique ET homosexuel l'essentiel se joue dans ce fameux ET. C'est le lieu par lequel le Seigneur vient nous visiter, c'est le vase communiquant de sa grâce à notre pauvreté... C'est aussi le mot-ressort qui fait que ce qui pourrait n'être qu'une impasse devient un véritable tremplin....
En effet, notre homosexualité peut être, marche après marche, montée après rechute, le lieu de notre sainteté.
C'est vrai que c'est une espérance.

Mais, si ce n'était pas une opposition sémantique, je dirais que c'est une espérance après coup, car c'est plus tard, quand on se retourne sur son passé, qu'on peut reconnaître ce que le Seigneur a fait de notre pauvreté, et comment il l'a transfigurée.

Car je te rejoins bien, Caravage, au quotidien la vie est dure et, malgré notre foi, cette espérance-là semble un peu théorique. La souffrance est souvent épaisse, et il est difficile de voir quel avenir peut bien s'ouvrir à nous....
Et là, Didyme, ne viens pas en rajouter une couche en disant que la vie ne va pas dans le sens de la facilité. Laisse-moi croire au bonheur, à une vie paisible, unifiée et donc facile. Je veux bien trouver un sens à la difficulté, mais je veux croire que la vie peut être douce. D'ailleurs toi aussi, sûrement !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didyme

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 45
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   27.03.06 22:48

C'est vrai, Caravage, le chemin est rude. Mais pas désespérant pour autant.
La vie n'est jamais du côté de la facilité, curieusement.

Il me vient l'image de cette montée au calvaire du film La Passion de Mel Gibson. Le Christ rencontre sa mère sur ce chemin ô combien rude. Et il lui dit : "Voici que je fais toutes choses nouvelles".

C'est un chemin rude, mais il y a une grande espérance.

Amicalement,

Didyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.didyme.be/blog
caravage



Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 27/03/2006

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   27.03.06 14:35

Tout çà est beau... vrai...
mais surtout désespérant... le chemin est bien rude les amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Didyme

avatar

Nombre de messages : 17
Age : 45
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   05.02.06 17:23

Chers amis,

J'aimerais seulement et simplement réagir par rapport au titre de ce sujet : la difficulté à être catholique ET homosexuel.

Je sais combien c'est une difficulté pour beaucoup, et que même ceux qui sont plus apaisés aujourd'hui sont passés par là.

J'ai l'illusion peut-être de croire que c'est dans cette tension entre ces deux pôles qu'il y a une expérience de Dieu a vivre. Je n'arrive pas à bien l'exprimer, à bien formuler cela, mais j'en suis convaincu. Le "ET" est donc peut-être le terme le plus important de la phrase.

A un niveau purement spirituel, on pourrait dire que l'important n'est ni d'être catholique, ni d'être homosexuel, mais d'être les deux et d'y entendre l'appel de Dieu à la sainteté.

Car nous pourrions résoudre le problème en étant un peu moins catholique, ou un peu moins homosexuel, en essayant d'éliminer l'un des deux pôles qui font notre vie, en tentant de nier l'un ou l'autre, ou en tentant que l'un n'interpelle plus l'autre et vis-et-versa. Mais si cela nous donnerait une certaine paix, serait-ce la paix véritable ?

Etre catholique et homosexuel c'est notre manière à nous d'incarner l'Evangile ou en tout cas, de tenter d'essayer de l'incarner. Cette tension empêche que nous nous reposions, elle nous pousse toujours en avant, à la recherche d'un nouvel équilibre, d'une meilleure conversion, ...

Amicalement,

Didyme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.didyme.be/blog
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   22.12.05 21:08

Mon cher Bruno,

Je prends tout à fait part à ta souffrance, tu le sais, nous en parlons depuis longtemps. Et ta solitude n'aide pas les choses.

Mais ce qui me frappe davantage aujourd'hui, c'est que tu emploies beaucoup je verbe "je sens". Ce sentiment d'exclusion par les autres n'est-il qu'un sentiment, qu'un rejet possible ("s'ils savaient"), ou bien provient-il d'expériences concrètes de rejet ? Ou encore n'est-ce que la projection de ta propre non-acceptation de ton homosexualité comme chrétien ?
(Je laisse de côté la réaction de ton évêque, qui concernait moins ton homosexualité que d'autres points).

Quoi qu'il en soit, Devenir Un en Christ est sûrement le lieu qui pourra t'aider à marcher vers cette unification de ton être à laquelle tu aspires. Je te le souhaite pour 2006, mon frère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eric

avatar

Nombre de messages : 95
Age : 44
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   22.12.05 20:15

Tes difficultés sont légitimes ! Je t'invite seulement à ne jamais te demander l'impossible et te rapprocher avant tout de gens capables de te comprendre et non te juger. C'est la meilleure façon, je crois, de t'aider à progresser sur ton chemin, jour après jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
brunolyrique



Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel   22.12.05 3:03

Chers amis,
Je sais que je ressasse un sujet maintes fois débattu, mais j'ai vraiment du mal à concilier ma catholicité et mon homosexualité, non seulement sur le plan existentiel mais surtout dans mes rapports avec les autres.
En effet, dans les communautés catholiques que je fréquente, je me sens exclu parce qu'homosexuel. Je me dis "là ils sont sympas, mais s'ils savaient, il me rejetteraient". Combien accepteraient de faire le geste de paix avant la fraction du pain? Depuis la parution du dernier document qui nous lamine totalement, la situation ne s'est pas arrangée et je me sens étranger à la messe. Mon évêque m'a jeté après la lettre que je lui avais écrite par rapport à ce document. Je suis convoqué par mon curé samedi pour les mêmes raisons.
Et du côté des homosexuels, je me sens rejeté, en raison de mes prises de postions incompréhensibles pour quelq'un qui n'est pas catholique à 100%.
Ce qui fait de ma vuie un mensonge permanent, pour n'être pas coupé de tout lien fraternel voire social.
Comment le vivez-vous? (même s'il est impossible de tout développer sur un forum)
Bien à vous, avec l'assurance de ma prière,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://brunolyrique.skynetblogs.be/
 
de la difficulté d'être catholiqe ET homosexuel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» difficulté avec Eliott à table ...
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté
» Difficultés à se connecter
» Difficultés digestives du nourrrisson
» Difficultés pour m'endormir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: