Les propos de chacun n'engagent que lui ! ..................................................... Pour revenir au forum, cliquer à droite :
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Partagez | 
 

 L'adoption par les gays, un enjeu électoral

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
michel



Nombre de messages : 14
Age : 72
Date d'inscription : 28/11/2006

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   29.04.07 19:18

Non, je ne crois pas que la décision "mérite un encore plus grand discernement que pour un couple ou célibataire hétéro" parce que je ne crois pas qu'il s'agisse de sexualité mais d'amour.... adopter, élever un enfant vous avez cela au fond de vous ou vous ne l'avez pas... et si vous optez pour l'adoption, rien que la procédure vous découragera si vos tripes ne sont pas bien accrochées.

bravo leveytan, j
je trouve ces lignes tellement vraies, que ce soit chez des homos ou des hétéros !
Michel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   29.04.07 9:27

Précision: je ne suis pas pour les techniques qui laissent les choses en dehors de la parole et dans l'anonymat. En même temps, j'entends des récits ou les choses se sont passées autrement - tel couple de femmes que je connais qui ont deux enfants d'un ami commun, toujours en lien avec elles et les enfants. Tel couple d'hommes dont j'ai lu qu'une femme a porté leur enfant consciemment et est toujours en lien avec l'enfant.

Je ne me sens pas à même de juger ces récits.

Ou plutôt, je crois qu'à partir du moment ou il y a "débrouille", comme quelque part on se "débrouille toujours pour faire un enfant" - l'enfant à ses chances. Ainsi dans le récit de ces deux hommes que je viens de citer il y a eu de la cafouille, puisqu'en fait la femme a eu beaucoup de mal à être enceinte et les deux ont respecté cela et ne sont pas aller courir ailleurs à cause de l'histoire qui avait commencer de se tisser entre eux.

C'est là que je rejoins la réflexion sur la législation, en ce sens que "récits", "débrouille", "cafouille", ne sont guère des catégories accessibles au droit et pourtant je crois qu'elles assurent des chances aux enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   29.04.07 0:38

Il ya toujours un risque à penser l'universel à partir de son cas individuel, en même temps comme me le faisait remarquer un ami universitaire israélien, il n'y a que dans le christiasnisme qu'une autobiographie comme les Confessions d'Augustin puisse devenir théologie....

Si j'emprunte mes arguments à ma vie, c'est parce que je n'ai pas envie de philosopher en l'air... mais ceci dit je suis trop intellectuel pour ne pas faire le distingo

Non, je ne crois pas que la décision "mérite un encore plus grand discernement que pour un couple ou célibataire hétéro" parce que je ne crois pas qu'il s'agisse de sexualité mais d'amour.... adopter, élever un enfant vous avez cela au fond de vous ou vous ne l'avez pas... et si vous optez pour l'adoption, rien que la procédure vous découragera si vos tripes ne sont pas bien accrochées.

Comme médecin, vous m'excuserez mais je vois trop de familles "hétéro" disfonctionnelles pour croire un instant qu'il suffise d'être hétéro pour être un parent "acceptable"...

Par ailleurs, moi qui suis plutôt contre toutes les manipulations fivete etc pour avoir écouter des amies qui sont passées par là, j'avoue qu'il y a une autre option qui me rassure sur l'avenir des enfants, c'est lorsque les parents se mettent d'accord pour faire un enfant et l'élever, parce que cela nécessite énormément de paroles. Ils en prennent pour vingt ans, ils le savent et ils organisent leurs vies en conséquence. Je constate, pour les quelques uns que je connais autour de moi, que ce sont des enfants qui évoluent bien.
Dans la litérature cela a donné le film japonaisHush! de Ryosuke Hashiguchi (2001). Avec l'auteur, je crois volontiers qu'il y a des gens jugés trop vite comme rebus de la société qui sont tout à fait capable de faire d'excellents parents
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   29.04.07 0:20

En tout cas, dans les divers cas de figure d'homoparentalité, je préfère l'adoption d'un enfant, qui sait qu'il a un vrai père et une vraie mère biologiques comme tout le monde , à ces cas de fécondation artificielle où l'enfant ignore tout du papa...

Pour sa croissance psychologique, je crois que la différence est importante, et cela quel que soit tout l'amour qu'il trouve dans un couple homoparental.

Je ne vois pas trop d'obstacle à l'adoption, c'est un don d'amour.En revanche, pour l'enfant, les fécondations artificelles et mères porteuses m'interrogent plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
fb05



Nombre de messages : 58
Date d'inscription : 16/12/2005

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   28.04.07 19:07

Bonjour Leveytan
Evidemment que ton pitchoun a de la chance que tu ais pu l'adopter et réciproquement...
Ton souci d'une présence féminine dans son éducation, ton désir de vérité envers lui, le fait que ce soit l'expression de ta générosité, montrent que tu es soucieux de sa vie, de son bonheur et il participera à être un tiers ,facteur, s'il en était besoin d'ouverture et de fécondité.

Ce fut le cas pour moi, pour nous, qui n'avons pas adopté, mais avons vécu les exigences d'une homoparentalité toute entière tournée vers le bien de notre enfant.

Ce qui me gène dans l'enjeu d'une législation c'est le fait qu'elle s'applique de manière uniforme sans pouvoir prendre en compte les réalités individuelles.

Oui il y a des homosexuels seuls ou en couple qui ont les capacités pour adopter , pour faire grandir des enfants et les ouvrir à la vie, mais ne faut il pas reconnaître que cette décision mérite un encore plus grand discernement que pour un couple ou célibataire hétéro?
Dans le fond la question n'est elle pas des modalités de reconnaissance de cette capacité, sans discrimination mais sans pour autant l'ériger comme un droit non soumis à un discernement ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   28.04.07 14:07

Merci Yves pour ce lien ... qui est celui que je mettais en tête de mon article!
Est-ce à dire que lorsque l'on essaye d'écrire un peu longuement ce n'est guère lisible? drunken

Amitiés
lev
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
Yves
Admin
avatar

Nombre de messages : 281
Age : 63
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   28.04.07 0:47

On me signale cet article du Pèlerin.info sur l'homoparentalité. Il apportera sa petite pierre au débat...
http://www.pelerin.info/article/index.jsp?docId=2298705&rubId=9196
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pascal

avatar

Nombre de messages : 420
Age : 58
Date d'inscription : 03/12/2006

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   25.04.07 8:41

coucou Etan : oui c'est superbe et avec l'enfant tu retrouves aussi ta part d'enfant, ta part de rêve (attention à ne pas trop "tournesoler" tout de mêêêême)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: Re: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   24.04.07 22:24

Je reprends

Bref, je veux dire que cette histoire d'enjeu électoral me dépasse un peu, que pour moi la décision d'adopter ce fut beaucoup plus simple que cela - pas de mise en cause de l'ordre social ou je ne sais quoi, simplement la réponse à ce que je percevais comme un appel très profond, que je suis frappé que le discours catho français se développe précisément dans un pays de culture chrétienne qui est sorti du cycle de la reproduction... est-ce lié? En Israël, c'est tellement évident qu'il faut donner la vie... c'est le célibat sans enfant qui est perçu comme un égoïsme... Je me rappelle ma voisine dans les débuts qui me le disait... cela m'a t il influencé?

L'important pour moi est quelle histoire tu vas raconter à ton gamin... est-ce une histoire ou tu l'enferme dans ton désir ou une histoire ou tu t'es trouvé là pour l'aider sur la route de la vie- lorsque j'ai eu acces au dossier complet en rentrant à l'hôtel avec mon fils le premier soir, j'ai su que j'avais pris la bonne décision.

Et puis il faut être humble - on adopte mais on est aussi adopté par son gamin...

Pour reprendre des questions de Yves, l'Amérique latine est plus ouverte aux adoptions par des hommes, l'Asie, je ne sais pas, en tout cas sans doute plus que l'europe de l'est
Quand on a vécu dans une maison d'enfants en attente d'adoption, il n' y a guère de questions ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
leveytan

avatar

Nombre de messages : 168
Age : 59
Date d'inscription : 06/09/2006

MessageSujet: L'adoption par les gays, un enjeu électoral   24.04.07 19:20

Vous ne m'en voudrez pas d'ouvrir un fil dans cette catégorie des débats de fond sur ce sujet.

Je suis frappé de voir que la question de l'adoption par des gays (comme le mariage homo) se retrouve dans presque toutes les plateformes électorales.

Récemment le journal catholique le plus populaire, Le pélerin du 29 mars, y revenait avec un dossier complet dont seul une partie est accessible en ligne "Familles" homosexuelles Les enjeux du débat. Parmi ce qui n'est pas en ligne, j'ai aimé le débat entre Maurice Godelier et Thibaud Collin, l'antrhopologue et le philosophe. Bien sûr je me sens proche des positions du premier qui me semble plus humaine et moins cérébrales. De même il y a un mini recension du dernier livre de Xavier Lacroix qui s'ouvre par une formule qui m'a fait un peu sourire: "C'est un homme tourné vers une femme qui est père, c'est une femme tournée vers un homme qui est mère..."

Personnellement, comme papa célibataire, avant toute chose je suis allé trouver une amie célibataire comme moi et que je savais en proces d'adoption pour lui proposer de faire route ensemble car je souhaitais qu'elle m'aide à penser l'éducation, etc, bref un vis-à vis, mais cette manière de procéder serait-elle pour autant Kasher aux yeux de Xavier Lacroix... ?

Plus récemment, je lisais une interview de Mgr Ricard qui disait explicitement l'opposition de l'Eglise à l'adoption par des homos - sans doute doit-on préciser par des couples homos, pour respecter son dire.

Je suis interrompu, il me faut aller m'occuper de mon pitchoun, je poursuivrais un peu plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://combatdejacob.blogspot.com
 
L'adoption par les gays, un enjeu électoral
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Adoption et kafala
» Besoin de votre avis : latidoll adoption center/ paypal
» [Généa] - Né sous X et adoption
» Italienne d'adoption
» Adoption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: DEBATS / ECHANGES-
Sauter vers: